Philomena de Stephen Frears

Philomena
Film britannique – 1 h 38
Avec Judi Dench, Steve Coogan et Sophie Kennedy Clark

Irlande, 1952. Philomena Lee, encore adolescente, tombe enceinte. Rejetée par sa famille, elle est envoyée au couvent de Roscrea. En compensation des soins prodigués par les religieuses avant et pendant la naissance, elle travaille à la blanchisserie, et n’est autorisée à voir son fils, Anthony, qu’une heure par jour. À l’âge de trois ans, celui-ci lui est arraché pour être adopté par des Américains. Pendant des années, Philomena essaiera de le retrouver…
Cinquante ans plus tard, elle fait appel à un journaliste, Martin Sixmith, pour retrouver son fils.

MON AVIS :

Sans jamais tomber dans le sentimentalisme, Stephen Frears nous offre une vision différente des lieux d’enfermements irlandais des années 50. Représentés de l’intérieur dans The Magdalene sisters, le réalisateur revient ici sur les années qui suivent l’enfermement et le conditionnement dans lequel évoluent les anciennes pensionnaires. Un point de vue intéressant, porté par une Judi Dench très convaincante qui nous offre une vision critique, bien que convenue, de l’endoctrinement psychologique qu’ont subies ces jeunes filles. Un film habile, plaisant et digne. De belles qualités pour ce récit tout à la fois riche et poignant, qui parvient, malgré un sujet délicat, à nous toucher et nous émouvoir.

BANDE ANNONCE

Publicités

Une réflexion sur “Philomena de Stephen Frears

  1. Pingback: Bilan – Janvier 2014 | Le blog de Yuko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s