Syngué sabour d’Atiq Rahimi

syngue-sabour

Editions Folio – 138 pages
Littérature franco-afghane
Prix Goncourt 2008

En Afghanistan peut-être, ou ailleurs, une femme veille son mari blessé. Les heures et les jours passent tandis que la guerre approche. Et la langue de la femme se délie, tisse le récit d’une vie d’humiliations, dans l’espoir d’une possible rédemption…

MON AVIS :

C’est avec beaucoup de douceur et à travers une plume incisive et précise qu’Atiq Rahimi nous invite à écouter les confessions d’une femme. Qui est-elle, quelle fut sa vie, ses espoirs, ses attentes…
Une conversation intime, entre silences et soupirs, qui offre au lecteur un rôle d’écoute fascinant et précieux.
Dans un climat sombre, oppressant et lourd, c’est toute la finesse d’écriture de l’auteur qui se révèle et éclaire les propos d’une femme seule, lumineuse et solitaire.
Un style fluide qui rend cette lecture plaisante sans pour autant oublier la profondeur du récit et l’émotion qui s’en dégage.
Une oeuvre d’une grande sensibilité qui se pare de belles qualités littéraires
et psychologiques. A découvrir absolument !

-Challenge Ma PAL fond au soleil éd. 2

Oscillant au rythme de sa respiration, une main, celle d’une femme, est posée sur sa poitrine, au-dessus de son coeur. La femme est assise. Les jambes pliées et encastrées dans sa poitrine. Ses cheveux, noirs, très noirs, et longs, couvrent ses épaules ballantes, suivant le mouvement régulier de son bras.
Dans l’autre main, celle de gauche, elle tient un long chapelet noir. Elle l’égrène. Silencieusement. Lentement. A la même cadence que ses épaules. Ou à la même cadence que la respiration de l’homme. Son corps est enveloppé dans une robe longue. Pourpre.Ornée, au bout des manches, comme au bas de la robe, de quelques motifs discrets d’épis et fleurs de blé.
A portée de la main, ouvert à la page de garde et déposé sur un oreiller de velours, un livre, le Coran.

Publicités

10 réflexions sur “Syngué sabour d’Atiq Rahimi

  1. Pingback: Bilan – Juillet 2014 | Le blog de Yuko

  2. Pingback: Challenge Ma PAL fond au soleil – édition 2 | Le blog de Yuko

      • Non pas encore, mais j’en ai envie aussi. De plus, j’ai travaillé sur ce livre pour l’université et l’auteur est très intéressant en interview. Du coup, je suis encore plus curieuse 🙂

      • Je te comprends, tu dois en savoir des choses sur le livre maintenant. Il était au programme dans quelle matière ?

  3. Je ne sais plus où j’ai lu un avis aussi enthousiate que le tien et du coup, ce livre est sur le haut de ma PAL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s