Pendant les combats de Sébastien Ménestrier

pendant les combats

Editions Gallimard – 94 pages
Littérature française – premier roman

En 1943, sous l’Occupation, deux jeunes hommes entrent dans la Résistance. L’un est tenu par son sens du devoir et de la précision, l’autre veut dépasser la bête de somme qu’il a été jusqu’alors. Ce qu’ils sont, et ce qui les unit, va passer au révélateur puissant des combats.

MON AVIS :

C’est un premier roman très bien écrit et plein de sensibilité que nous offre Sébastien Ménestrier avec Pendant les combats. Une plongée dans l’univers de deux frères, sobre et efficace, qui aurait peut-être mérité un développement plus conséquent. Une jolie lecture sur un thème devenu courant en littérature vu à travers le prisme du lien fraternel et des changements auxquels nous contraignent les combats que nous menons. Un style vif et épuré pour un sympathique premier roman qui, s’il n’a pas la force d’un Sorj Chalandon, n’en reste pas moins une jolie lecture.

Un matin qu’ils étaient allés voir la rivière en crue, Joseph avait dit à Ménile, mon vieux, je n’ai que toi. Moi aussi, garçon, lui avait dit Ménile.

Publicités

6 réflexions sur “Pendant les combats de Sébastien Ménestrier

  1. J’aime beaucoup les ouvrages qui ont pour fond la seconde guerre mondiale mais j’attendrai un véritable coup de coeur ! Bon WE Yuko.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s