Bilan – Avril 2015

NSA Protest

12 FILMS

Citizenfour de Laura Poitras (2015) – 4/5
– Blood simple de Joel Cohen (1984) – 2.5/5
– Les trois jours du Condor de Sydney Pollack (1975) – 4/5
– Only lovers left alive de Jim Jarmusch (2014) – 3/5
Souvenirs de Marnie de Hiromasa Yonebayashi (2015) – 3.5/5
– Lulu femme nue de Solveig Anspach (2014) – 3.5/5
– Jean-Paul Gaulthier travaille de Loïc Pringent (2014) – 2.5/5
– Inside de Phedon Papamichael (2008) – 2/5
Birdman de Alejandro González Inárritu (2015) – 4/5
The voices de Marjane Satrapi (2015) – 3/5
– Basic instinct de Paul Verhoeven (1992) – 3/5
– Le géant de fer de Brad Bird (1999) – 4.5/5

5 LIVRES

Le maître des illusions de Donna Tartt (706 pages) – 4/5
Le petit Bonzi de Sorj Chalandon (346 pages) – 3/5
Nymphéas noirs de Michel Bussi (494 pages) – 2.5/5
– Cinquante nuances de Grey de EL James (560 pages) – 2.5/5
La logeuse de Fédor Dostoïevski (142 pages) – 3.5/5

Total pages : 2248 pages

7 BD / MANGA

– Crossed Tome 2 de Jacen Burrows et Garth Ennis – 2.5/5
Notes pour une histoire de guerre de Gipi – 3/5
Cet été là de Jillian et Mariko Tamaki – 3.5/5
Fables tome 1 de Bill Willingham, Lan Medina – 3.5/5
Batman the killing joke de Alan Moore et Brian Bolland – 4/5
Fables tome 2 de Bill Willingham, Mark Buckingham – 3.5/5
Marzi, la Pologne vue par les yeux d’une enfant de Sylvain Savoia et Marzena Sowa – 4.5/5

2 SÉRIES

– Broadchurch saison 2 – 4/5
– Engrenages saison 4 – 4/5

CHALLENGES EN COURS :

– Challenge romancières américaines (chez Miss G) : 7
Fin 1er octobre 2015

– Challenge Justice : 12
Fin 31 décembre 2015

Rejoignez-nous pour le CHALLENGE JUSTICE !
Date de fin du challenge 31 décembre 2015

Publicités

16 réflexions sur “Bilan – Avril 2015

  1. Wah, un mois bien rempli avec beaucoup de choses que je ne connais pas.
    J’ai également beaucoup apprécié Birdman et moyennement cet été-là 🙂
    Je fais également des rendez-vous mensuels culture sur mon blog si ça t’intéresse 🙂

  2. Très beau bilan. C’est bien Lulu femme nue? J’ai aussi aimé Only lovers left alive, Basic Instinct et Birdman. Tu as pensé quoi de 50 nuances de Grey?

    • Lulu femme nue est très bien, très bien mené et très simple. C’est un film humble sur un sujet souvent grave, la fuite, le changement de vie, le choix de son destin. Pour Only lovers left alive, j’ai été plutôt déçue, je m’attendais à quelque chose de plus fort (et je lui ai trouvé des longueurs), birdman par contre est super. Pour 50 nuances, je m’attendais tellement au pire que finalement, je suis parvenue à le lire. Ce n’est pas terrible mais franchement, ça ne vaut pas pour moi les énervements qu’il a suscité. Il faut le prendre pour ce qu’il est, avec le recul nécessaire à ce type de lecture qui fascine tant de lectrices. Ce qui est aussi intéressant, c’est ce qu’on met derrière (féminisme ? livre misogyne ?) je crois que ce n’est pas ce que pensait véhiculer le livre au tout début et puis de toute façon, il y a la fiction et heureusement la réalité 😉 Donc, ce n’est pas le livre de l’année mais ce n’est pas non plus l’horreur que j’ai tant lu partout sur les blogs (comme quoi, il faut toujours se faire son propre avis) Cela dit, j’ai lu le tome 1 par curiosité et pour pouvoir en parler mais je ne suis pas sure de lire les autres.

  3. Sur le moment, j’avais bien aimé Blood Simple mais j’avoue qu’il ne m’a réellement marquée… Je me rappelle avoir voulu regarder Les trois jours du condor, mais alors, je ne sais pas si c’est parce que j’étais vraiment exténuée ce jour-là mais je me suis endormie au bout de dix minutes. Depuis je suis un peu traumatisée par l’expérience ! Peut-être que tu t’en rappelles mais beeeerk je déteste Only Lovers left alive et Birdman ! 😮 😮 Par contre j’avais bien aimé Lulu femme nue, une jolie surprise sur l’émancipation féminine avec la toujours formidable Karin Viard 😀 J’aime bien également Basic Instinct, malgré ses petits défauts (on peut trouver facilement l’identité de la tueuse mais je trouve qu’il y a quand même du suspense et les scènes sulfureuses bien mises en scène et pas gratuites). Ohhh la moyenne à 50 nuances de Grey, c’est généreux 😀

    • Only lovers, je lui ai trouvé des longueurs même s’il y a une réelle ambiance dans le film. Les 3 jours du condor vaut le détour (mais sans dormir 😉 ) cela dit, je comprends qu’en étant très fatiguée on puisse s’endormir devant, ce n’est pas un film de Michael Mann 😉
      Pour birdman, je l’ai trouvé réussi, on en reparlera peut-être, j’espère en faire une critique prochainement.
      Lulu femme nue, a été une très belle découverte (surtout pour un film français, genre qui n’a en général pas ma préférence)
      Pour 50 nuances, je l’attendais tellement à un truc pourri qu’au final ça va.

      • Tu me rassures pour les longueurs de Only lovers ! Bah disons que je l’ai trouvé super prétentieux et ça part dans tous les sens, les répliques entre les personnages hyper vides (en plus ces cons n’en foutent pas de leurs journées). J’aime bien Jarmusch mais j’avais vraiment détesté ce film (et pourtant je lui reconnais volontiers une ambiance, une bonne mise en scène etc…). Ok, pour Birdman, on en reparle bientôt sur ton blog, ça sera mieux 😉
        En fait, ce qui m’a agacée dans 50 shades (car le but n’est pas de casser pour casser), c’est qu’il y avait vraiment la possibilité de faire vraiment un bon livre, mais j’avais vraiment l’impression de lire un brouillon. D’habitude, je ne titille pas trop sur le style, sur les mots choisis etc…, j’essaie toujours de me laisser emporter par le texte, mais là les répétitions à rallonge, la narration par une Ana complètement débile ou les échanges par mail qui prennent des pages et des pages, ça m’a épuisée, je ne comprends pas qu’on ait pu laisser ça à la publication. Après je reconnais un truc pour 50 nuances : il se laisse lire (d’ailleurs, sur mon blog, je n’avais pas mis zéro pour ça) ! Par contre, j’ai eu plus de mal avec le deuxième, la fin j’en pouvais plus !

      • Je suis d’accord avec toi pour Only lovers. je comprends que tu aies trouvé ça prétentieux malgré la véritable ambiance qui se dégage du film. Il ne me marquera pas.
        Pour 50 nuances, c’est vrai que le style n’est pas terrible mais je m’attendais tellement à quelque chose d’horrible que finalement, il se lit vite. J’ai plutôt apprécié la fin finalement, c’est elle qui décide.

      • Mais franchement elle est quand même quiche Ana. Je veux dire, « oooh tu m’as fait TROP mal », alors qu’elle sait depuis le début que c’est un malade du fouet, elle est quand même louche… (je te rassure, elle retrouve vite ce crétin de Grey dans le 2, mouahahahah).

      • Oh non, pas de spoils !!! (héhéhéhéhé) Bon, si elle y retourne, c’est peut-être parce qu’elle est un peu quiche alors 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s