La loi du marché de Stéphane Brizé

La loi du marché

Film français – 1h33
Avec Vincent Lindon, Yves Ory et Karine De Mirbeck

À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

MON AVIS :

Si le prix d’interprétation masculine à Cannes 2015 revient aisément à Vincent Lindon, terrifiant de justesse et de naturel en homme digne et fort dans l’adversité, force est de constater que le film peine à trouver son rythme et son créneau artistique. A mi-chemin entre la fiction et le documentaire, Stéphane Brizé présente une oeuvre d’une extrême rudesse où les scènes d’humiliation se succèdent sans susciter de réelle indignation. Une bien triste vision des salariés aux revenus modestes, victimes d’un système qui les dépasse, et d’une exhibition avilissante d’une grande tristesse. Les scènes, souvent longues et répétitives, ne parviennent quant à elles jamais à faire du film une oeuvre de résistance et de dénonciation. Dommage.

BANDE ANNONCE

Publicités

22 réflexions sur “La loi du marché de Stéphane Brizé

  1. Ah dommage, j’avais entendu pas mal de bien de ce film.
    Et le sujet me touche particulièrement en plus.
    Merci d’avoir donné ton avis :).
    Bisous!

    • C’est vrai qu’à part les cahiers du cinéma, toutes les critiques de ce film sont incroyables. On n’a peut-être pas vu le même film ou alors il y a une sorte de défense du cinéma français, que je peux aussi comprendre, je ne sais pas… en tout cas, personnellement, je ne le conseillerai pas au cinéma 😦

    • Tu n’es pas la seule à me dire ça.. Mais je trouve qu’il n’apporte pas grand chose de plus qu’un documentaire qu’on aurait déjà pu voir à la TV. (à part la prestation de Vincent Lindon)

  2. Bonsoir Yuko, je suis beaucoup plus positive sur ce film qui m’a plu. J’ai trouvé qu’il ne tombait jamais dans le larmoyant ni le racoleur. En revanche, pas beaucoup d’espoir à la fin pour Thierry. Bonne soirée.

    • Bonjour Dasola, je suis d’accord avec toi pour le côté « non voyeuriste » du film sans compter le naturel incroyable de Vincent Lindon qui, comme toujours, est impressionnant. Mais pour avoir déjà vu ce type de sujet déjà très bien traité dans des documentaires, je trouve que le film de Stéphane Brizé, sur ce thème, n’apporte pas grand chose de nouveau et c’est ce qui m’a surtout gêné. J’aurai peut-être apprécié une analyse plus critique. Bonne journée à toi !

  3. Ca y est, j’ai enfin vu ce film et pour ma part, je suis plus enthousiaste que toi même si je comprends ton ressenti, sur le moment, la forme adoptée par Brizé peut déconcerter et même moi durant ma séance, je me suis posée des questions. Mais après, avec un peu de recul, j’ai vraiment aimé cette forme proche du documentaire, je trouve chaque scène utile, avec un vrai sens derrière, même les plus minimes. J’ai également beaucoup aimé l’interprétation de Vincent Lindon, à la fois digne et expressif, qui ne vole jamais la vedette aux autres acteurs.

    • Je suis tout à fait d’accord avec toi en ce qui concerne Vincent Lindon, franchement, il est impressionnant et comme tu le dis si bien, il n’écrase pas du tout les autres comédiens. Après, je ne sais pas, j’ai été déçue parce qu’on a vu tant de documentaires sur ce sujet que je ne vois pas bien l’intérêt d’un nouveau film, presque en temps réel, sur ce sujet vu et revu…

      • Je comprends ce que tu veux dire ! Après, je pense que justement c’est cette frontière entre le réel et la fiction qui m’a paru intéressante, disons que j’ai l’impression que Brizé a voulu décortiquer tout ce qui se passe dans le système capitaliste.

      • Oui mais est-ce qu’on n’avait pas déjà eu ce type d’analyse auparavant ? Que veut-il nous montrer de plus ? Justement, je trouve qu’on n’a pas grand chose de nouveau et c’est ce qui me dérange en fait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s