Les rivières pourpres de Jean-Christophe Grangé

Les rivières pourpres

Editions Albin Michel – 406 pages
Littérature française

Ils croyaient tout connaitre de la violence et de la mort. Pour des flics comme eux, c’est le pain quotidien. Mais aujourd’hui, ils vont rencontrer pire encore : des corps mutilés, torturés, retrouvés en position de foetus dans un monde minéral et glacé. Une mise en scène macabre signée : Les rivières pourpres. Secte satanique ou gang de tueurs fous ?

MON AVIS :

Audacieux et haletant, ce roman de Jean-Christophe Grangé a tout pour plaire : des personnages charismatiques, habiles et intelligents, un scénario terrifiant, des fantômes du passé à peine enterrés et une écriture vive et rythmée. Une belle surprise pour moi qui avait pourtant vu le film (même si je m’en souvenais peu) portée par l’écriture entière et sans pauses de l’auteur.
Un thriller vif et intelligent, dans lequel les personnages, complexes et attachants, raisonnent souvent habilement. Une histoire folle, intense et diabolique. A découvrir ou redécouvrir surtout si vous aimez les thrillers bien menés.

« -Fais gaffe à toi.
Karim se retourna. L’homme l’observait dans le vent de sel, en retenant la porte vitrée de l’épaule. Sa silhouette était dédoublée par la vitre, dans un reflet mordoré.
-Quoi ? répéta le flic.
-Je dis : fais gaffe à toi. Et ne prends jamais quelqu’un d’autre pour ton ombre.
Karim tenta de sourire :
-Pourquoi ?
L’homme rabaissa sa cagoule.
-Parce que je le sais, je le sens : tu marches entre les morts. »


Non, il ne serait jamais un soldat d’orgueil, un officier valeureux. Mais il serait un combattant des villes, fébrile, obstiné, qui noierait ses propres peurs dans la violence et la rage de l’asphalte.


« Je vais te dire ce que nous avons. Nous avons un meurtre stupéfiant, un cadavre pâle, lisse, recroquevillé, exhibant les signes d’une souffrance sans limite. Un truc qui pue la folie à cent kilomètres. Pour l’instant, c’est notre secret. Nous avons quelques heures, j’espère un peu plus, pour résoudre l’affaire. Après ça, les médias vont s’en mêler, les pressions commencer, les passions se déchaîner. Concentre-toi. Plonge dans le cauchemar. Donne ce que tu as de meilleur. C’est comme ça que nous dévoilerons le visage du mal. »

Publicités

28 réflexions sur “Les rivières pourpres de Jean-Christophe Grangé

  1. ce livre m’a retournee quand je l’ai lu. Ca prend vraiment aux tripes… et ca va tellement plus loin que ce a quoi l’on s’attend en le commencant! le film n’a pas a palir de sa version papier. Un grand livre, un grand film.

    • Tout à fait, le film n’a pas à pâlir de la version papier ! et même après avoir vu le film, le livre garde toujours son intérêt grâce à l’écriture vive et forte de Christophe Grangé. J’ai hâte d’en lire d’autres du même auteur.

  2. Je l’ai lu il y a des années … et il m’a fallu des années pour relire un livre de JC Grangé ! Je suis moi aussi en train de lire un polar mais beaucoup plus soft !

    • Les deux sont géniaux mais dans le livre c’est vrai, on rentre dans une atmosphère vraiment particulière et c’est grâce à l’écriture de Grangé. Il te tente ? Tu peux le lire sans soucis même en ayant vu le film.

  3. Bonjour Yuko, personnellement, je n’ai lu que ce roman de JC Grangé lors de sa parution et je n’avais pas été convaincue par l’histoire tirée par les cheveux. Désolé. Bonne journée.

    • Bonjour Dasola, c’est vrai, tu n’as pas té convaincue ? Et l’écriture de l’auteur n’a pas suffi alors…Dommage. Bonne journée à toi également.

  4. J’ai vu le film il y a maintenant quelques années, pour être honnête, je ne m’en rappelle pas, mais en revanche j’aimerais vraiment lire le bouquin (je crois que mon papounet l’a, à vérifier dans la bibliothèque familiale) surtout que je n’ai jamais lu de romans de Grangé. Du coup tu me donnes envie de m’y mettre ! 😀

    • Il est vraiment sympa (encore plus si tu ne te souviens pas bien du film comme c’était mon cas ^^) Moi, j’ai bien envie d’approfondir ma découverte de l’auteur 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s