The lobster de Yorgos Lanthimos

The lobster

Film greco-britannique – 1h58
Avec Colin Farrell, Rachel Weisz, Léa Sedoux et Jessica Barden

Dans un futur proche… Toute personne célibataire est arrêtée, transférée à l’Hôtel et a 45 jours pour trouver l’âme soeur. Passé ce délai, elle sera transformée en l’animal de son choix. Pour échapper à ce destin, un homme s’enfuit et rejoint dans les bois un groupe de résistants ; les Solitaires.

MON AVIS :

C’est un film terrifiant et sombre que nous offre Yorgos Lanthimos. Le réalisateur de Canines nous entraîne à la découverte d’une société futuriste où les rapports humains, très codifiés, deviennent une obligation pour vivre heureux (vivre tout court en réalité). Un bonheur relatif puisqu’il ne laisse pas de choix à ses protagonistes. La vie en couple, devenue la norme, doit répondre aux codes instaurés par la société (les couples doivent se former sur une caractéristique commune : une myopie, une tare génétique etc.). Les célibataires quant à eux sont voués à la solitude sous peine d’être à leur tour châtiés. Deux sociétés totalitaires, aux codes prononcés, qui ne laissent aucune part à l’improvisation et à la spontanéité. Une oeuvre vraiment glaciale qui, outre le fait qu’elle se perd en longueur, offre une vision véritablement pessimiste de l’avenir de l’humanité. Aucune concession n’est faite à l’homme qui, s’il ne peut raisonnablement former un couple avec un partenaire quasi identique, ne peut que devenir un animal. En réalité, les instinct primaires sont bien là : chasse, dégoût de soi et de la vie, noirceur de l’âme humaine, mais s’opposent ici à une société qui se veut entièrement asexuée (les enfants sont « remis » au couple).
Une oeuvre plutôt décevante en ce qu’elle ne dénonce pas clairement un système déviant mais ne fait qu’en montrer les limites et la décadence. Une critique qui n’en est pas réellement une mais qui se contente d’énoncer, avec distance et froideur, toute absence d’humanité. Une déception.

Bande annonce

Publicités

32 réflexions sur “The lobster de Yorgos Lanthimos

    • Moi, c’est vraiment l’aspect glacial du film, et son propos qui ne démontre pas grand chose en réalité, qui m’ont déçu. C’est vrai qu’en plus, le film est plutôt long et répétitif… Je crois qu’on a bien compris que d’un côté comme de l’autre, il n’y a pas de place pour la spontanéité et le bonheur… Moui, et donc ?

  1. J’ai entendu des avis enthousiastes, d’autres moins, comme le tien,… Pas facile et casse-gueule l’anticipation quand elle ne propose rien et se coule dans des schémas déjà exploités par la SF en son temps… Merci pour ton avis, je n’irai pas le voir ! 🙂

  2. Héhé j’avais trop hâte de lire ta critique, ça y est elle est publiée ! 😀 Bon, tu sais que je ne suis pas d’accord heiiiin (sauf un point : effectivement le film est un peu trop long – et puis BORDEL LEA SEYDOUX JE LA DETESTE AHAHAHAH).
    Bref.
    Dans un sens, je comprends ce que tu veux dire, quand tu parles qu’il s’agit plus d’une observation que d’une critique, mais pour moi la critique vient de cette observation 🙂
    Après, perso j’ai aimé la froideur du film car je trouve qu’elle contribue beaucoup au propos, même si je comprends que cela ait pu te gêner.

    • Héhé, tu as vraiment une dent contre Léa Seydoux (ne vas pas voir le dernier James Bond alors…;) ) Je comprends tout à fait ton point de vue mais pour moi, il y a de nombreuses façons de démontrer un propos et la simple observation ne suffit pas toujours. En tout cas, elle n’a pas fonctionné sur moi cette fois… Tu as vu ses précédents films ? J’ai un peu l’impression qu’ils sont dans la même veine…

      • Ah mais carrément, je trouve cette meuf sans talent, juste là parce qu’elle a un nom…
        Non mais ses précédents films avaient l’air chelou (rien que les titres choisis… il aurait pu être véto !).

      • hahahaha… Quand on n’aime pas quelqu’un, il n’y a pas grand chose à faire hein ? Moi, c’est Clovis Cornillac… Le pauvre, il n’a rien fait mais j’ai du mal avec lui (bon, Eva Green m’énerve un peu aussi 🙂 )

      • En même temps, Cornillac joue souvent mal faut l’avouer…
        Pour Eva Green, elle m’agace mais après dans les films, elle ne joue pas si mal que ça. En fait, c’est plus son attitude et son enfermement dans les rôles de femmes fatales qui m’énervent que réellement ses interprétations.

      • Tout à fait d’accord ^^ Je ne sais pas trop quoi reprocher à Eva Green, peut-être comme tu le dis son enfermement dans des rôles de femmes fatales (mais paradoxalement, c’est l’une de mes James Bond girls préférée… peut-être parce qu’elle lui tient tête justement 😉 ) bref, ce n’est pas le grand amour tu l’auras compris ^^
        Clovis Cornillac, je préfère ne pas en parler ;P

      • Ouiii franchement je l’aime bien dans Casino Royale et elle m’a agréablement surprise dans White Bird par exemple.
        Hum tu ne veux même pas parler de son éblouissante performance dans Brice de Nice ? 😮 (et dire que ce type a un César, mais où va le monde ?).

    • C’est exactement ça ! Un vrai parti pris pour le réalisateur, j’aime plutôt l’idée même si moi, il ne m’a pas touché. J’espère que tu l’apprécieras davantage.

  3. Je n’ai pas été DU TOUT tentée par ce film … et quand je lis ton billet, je passe définitivement mon tour ! Bon dimanche Yuko !

    • Je ne suis pas la meilleure personne pour t’encourager à aller le voir en effet… Il y a des tas d’autres films à découvrir ^^ bon dimanche à toi également 😉

  4. D’accord avec toi, il se perd en longueur. Il aurait mérité d’être plus condensé ou plus décrit dans d’autres variantes. Ce qui est intéressant, c’est le lavage de cerveau qui semble tellement imposant qu’il n’y a pas d’issue possible. Mais ce manichéisme qui fait également le défaut à mon goût de ce film.

    • Tout à fait d’accord avec toi, le film est trop manichéen et ne laisse pas un souvenir incroyable… Récemment, j’ai vu Furyo qui m’a vraiment fait forte impression.? Tu l’as vu ?

    • Franchement, il y a plusieurs scènes qui m’ont scotchée. Un film qui m’a pour la coup vraiment marquée. On en reparlera si tu le revois ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s