Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin

Capitaine Thomas Sankara

Documentaire suisse – 1h30

Capitaine Thomas Sankara dévoile le destin unique du président du Burkina Faso, de son élection en 1983 à son assassinat en 1987. Révolutionnaire, féministe et écologiste, Thomas Sankara a transformé l’un des pays les plus pauvres du monde en défendant la voix des exclus jusqu’à la tribune de l’ONU pour réclamer l’annulation de la dette africaine. Ces archives étonnantes redonnent la parole à ce leader charismatique qui a marqué les consciences bien au-delà de l’Afrique.

MON AVIS :

C’est le portrait surprenant d’un jeune président, arrivé au pouvoir par un coup d’état, que nous propose Christophe Cupelin. Un président qui n’aura eu de cesse de redonner à son pays, espoir, dignité et conscience en ses propres valeurs. C’est l’histoire d’un militaire, vif et intelligent, qui rêvait d’un avenir en grand pour son pays. Un homme qui, grâce à ses idéologies, aura réussi à construire des écoles, des logements, à tenter de changer les mentalités pour les femmes de son peuple et à rebaptiser son pays.
La figure de l’homme est forte, charismatique et pleine d’intelligence. Et si le documentaire, qui se base beaucoup sur des images d’archives, parvient à retranscrire la liesse qui a suivie son arrivée au pouvoir, le film s’avère vite limité aux images encore existantes. Des images parfois usées ou mal cadrées, accompagnées par un son difficile, qui font que le contenant affaibli finalement le contenu. Ce dernier, pourtant passionnant aurait peut-être mérité d’être plus nuancé. Cet homme, charismatique, fougueux et grand idéologiste, qui a fait tant de choses pour son pays et que l’on ne peut qu’admirer, a certainement ses regrets qu’il aurait été intéressant de rappeler. Ainsi, à trop vouloir s’attacher à l’homme et à sa figure mythique peut-être en oublie-t-on ses erreurs et ses nuances. C’est un risque que les choix du réalisateur n’auront su dissiper. La figure de cet homme méconnu mérite en revanche sa place dans les mémoires, ne serait-ce que pour l’intelligence dont il aura fait preuve pour son pays durant 4 ans au pouvoir.

– Bande annonce

Publicités

8 réflexions sur “Capitaine Thomas Sankara de Christophe Cupelin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s