L’appel de Mordant 2/3 – Un cavalier passe de Stephen R. Donaldson

Un cavalier passe

Editions Folio SF – 682 pages
Littérature américaine

Térisa Morgan a franchi d’un seul pas le miroir qui la séparait de Mordant, un monde médiéval où règne la magie. Mais là-bas la guerre gronde et menace le royaume d’Orison, déjà affaibli par des conflits internes. Le Congrégat des Imageurs, dernier rempart contre la barbarie, s’est dissout, l’une des filles du monarque a fui le château tandis que l’autre conspire contre son père, le Rroi Joyse, qui semble avoir définitivement perdu la raison. Plongée contre son gré dans ce chaos, Térisa devra survivre à de multiples tentatives d’assassinat avant d’espérer déjouer les complots qui pèsent sur le trône. Alors seulement pourra s’accomplir la destinée qui fera d’elle l’égale des plus puissants magiciens de Mordant.

MON AVIS :

Suite du 1er tome – Le Miroir de ses rêvesUn cavalier passe renoue avec les intrigues et les guerres de Mordant. Un deuxième tome qui confirme les impressions du premier, entre fantasy et moyen-âge revisité, qui nous permet de retrouver les personnages du premier tome, plus combatifs et affirmés. Des personnages au destin hors norme qui auraient cependant mérité un souffle plus épique et une personnalité plus attachante. Les personnages, bien que sympathiques, manquent parfois de corps et auraient mérité d’être plus travaillés. Ainsi, si l’histoire est intéressante et plutôt originale, elle aurait gagné à être plus condensée. Certains ralentissements dans l’intrigue viennent en effet entraver l’ensemble de l’histoire qui souffre de quelques longueurs.
Un deuxième tome en demi-teinte. Attendons de voir ce que nous réserve le troisième et dernier tome.

Ce n’était pas le feu qui lui sculptait un visage si différent, se dit Térisa. Ce n’étaient pas les jeux d’ombres et de lumières qui creusaient ses joues, élargissaient sa mâchoire, rendaient son profil plus acéré. L’enfant était mort en lui au cours des jours passés. Ce n’était plus le jeune homme qui se prenait les pieds l’un dans l’autre et souriait de travers.

Publicités

12 réflexions sur “L’appel de Mordant 2/3 – Un cavalier passe de Stephen R. Donaldson

    • J’espère aussi 😉 En même temps, j’ai quand même envie de connaitre la fin vu qu’il n’y a que trois tomes… Sinon, je me serai peut-être arrêtée là 😦

      • C’est vrai, c’est ce qui se passe ici. Même si je suis un peu déçue par l’ensemble et ses quelques longueurs, il y a quelques trouvailles 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s