The fountain de Darren Aronofsky et Kent Williams

The fountain

Editions Emmanuel Proust – 1 tome

Quand un conquistador découvre  » Xibalba « , la fontaine de jouvence des Mayas, il poursuit la même quête sur 1000 ans : sauver sa femme d’une mort certaine.

MON AVIS :

En choisissant de construire son oeuvre originelle sur plusieurs supports, un film et une BD, Darren Aronofsky réussit le difficile pari de réinventer et compléter son histoire.
Un pari audacieux pour une BD réussie, où s’expriment des bulles désordonnées, vives et nerveuses. Les personnages rappellent subtilement ceux du film, tout comme la construction du récit à la fois fluide et multiple. Un conte ésotérique sur l’amour, la mort et la vie mais également sur l’éternité des sentiments et la fragilité de nos existences.
Une oeuvre forte, qui complète utilement le film tout en réussissant la difficile prouesse d’en faire une oeuvre à part qui préexiste indépendamment de ses autres supports. Une seconde vie réussie pour ce joli tableau qui se nourrit autant de fantastique et d’histoire que de mythologie. Une oeuvre à découvrir en complément du film qui était déjà une belle pépite.

The fountain1

Publicités

6 réflexions sur “The fountain de Darren Aronofsky et Kent Williams

    • C’est vrai que ce film est à part (un vrai coup de coeur !) sans parler de la musique !! La BD nous permet de replonger un peu dans cet univers 😉

    • Trois fois oui Laurence ! Le film est extraordinaire (même s’il est parfois spécial) mais ça a été pour moi un vrai coup de coeur 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s