Les séparées de Kéthévane Davrichewy

Les séparées

Editions Sabine Wespieser éditeur – 182 pages
Littérature française

le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l’enfance ne se quittaient pas se sont perdues. Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d’autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice. Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des « années Mitterrand ». Elles ont même rêvé à un avenir professionnel commun.

MON AVIS :

Oeuvre aux voix multiples, Les séparées de Kéthévane Davrichewy évoque l’absence, la tendresse, l’ambiguité amoureuse et l’amitié fusionnelle de deux jeunes filles. Une écriture fluide, claire et délicate qui fait de ce petit roman une invitation à mieux comprendre et appréhender la complicité et la tendresse de deux amies devenues, au fil des pages et des ans, étrangères l’une à l’autre. Le lecteur comprend, grâce à une narration déconstruite avec intelligence, les conséquences des non-dits et des désirs interdits. Une ode à l’amitié et à ce que représente l’autre quand on le perd. A découvrir !

Le plus souvent, elle s’efforçait de ne pas penser à Cécile. Ou, au contraire, elle s’y obligeait, car l’oubli était indigne. Peut-être était-il tout simplement impossible. Leurs vies avaient été trop intimement liées pour que son inconscient la libère.

Publicités

8 réflexions sur “Les séparées de Kéthévane Davrichewy

  1. Ce libre me fait penser à « Quatre murs » du même auteur que j’avais adoré … il faudra que je lise celui là ! Bises

    • J’ai lu pas mal de jolies critiques sur « Quatre murs » tu me confirme que le livre vaut le détour ? J’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteur qui m’a donné très envie d’en savoir plus sur ses oeuvres !

      • Ah oui, je te le recommande vivement. Son livre sur son arrière grand père et Staline est aussi fabuleux quoique complètement différent. En tout cas, je vais lire celui là. Bises et bon WE Yuko !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s