Where to invade next de Michael Moore

where-to-invade-next

Documentaire américain – 2h
Avec Michael Moore

Dans son nouveau documentaire, Michael Moore décide de s’amuser à envahir le monde pour déterminer ce que les États-Unis peuvent apprendre des autres pays.

MON AVIS :

Le dernier documentaire de Michael Moore part d’une idée simple : peut-on importer les (bonnes) idées d’autres pays pour les appliquer au sien ? Une première idée plutôt intéressante, portée par un Michael Moore fidèle à son personnage et toujours aussi caustique. Un enfant terrible qui aime jouer avec humour les trouble-fêtes et qui s’invite souvent là où on ne l’attend pas.
Mais au-delà de l’intention de départ intéressante, et en acceptant l’idée que seuls les bons concepts sont retenus sans réelles nuances ni adaptation selon les cultures, le film perd ensuite rapidement de son attrait et ne résiste pas à quelques répétitions.
Le concept reste toujours le même et la fin parait rapidement maladroite, comme une justification de trop. Difficile en effet pour le réalisateur de clôturer un tel sujet, laissant le spectateur sur un certain sentiment d’inachevé. Ainsi, et malgré ces quelques retenues, il faut apprécier ce film pour ce qu’il est, c’est à dire l’occasion de passer un bon moment, avec humour et jovialité, avec un Michael Moore toujours très en forme.

– Bande annonce

Publicités

14 réflexions sur “Where to invade next de Michael Moore

    • Bonjour Dasola, on passe toujours un bon moment avec les documentaires de Michael Moore même si les procédés employés peuvent laisser dubitatifs… Bonne journée également !

  1. Je suis fan de Michael Moore alors ce documentaire me tente bien. Et puis on ne peut pas forcément avoir la réponse à la fin d’un documentaire.
    Bisous ma Yuko et à plus sur nos blogs respectifs!

    • C’est vrai qu’on n’a pas toujours de réponse à la fin d’un documentaire. Celui-ci est plutôt plaisant quant au ton employé, tu ne t’ennuieras pas 😉 Bises à toi !

    • C’est vrai que c’est drôle et plaisant. Ca fait partie de la formule. Michael Moore, on le connait, on connait les défauts de ses films, il faut en être conscient et l’accepter je crois pour apprécier ses films. Cela dit, celui-ci est loin d’être le meilleur pour moi. La fin arrive trop vite et m’a semblé maladroite… le reste est quand même sympa 😉

    • Coucou Sylvie, quel plaisir de te lire ! J’espère que tu vas bien ^^ Je suis toujours ton blog mais il est vrai que je ne commente plus autant que je le souhaiterais 😦 Si tu aimes les documentaires de Michael Moore, je ne peux que te conseiller celui-ci ! Bisous à toi ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s