Le chat qui sniffait de la colle de L. Jackson Braun

le-chat-qui-sniffait-de-la-colle

Editions 10/18 – 256 pages
Littérature américaine

Auprès de ses pittoresques amis du pays d’En-Haut, Jim Qwilleran, prêt à savourer une vie paisible de grand luxe, s’est trouvé une nouvelle occupation : le théâtre. Mais Mooseville devient la scène d’une tragédie avec l’assassinat de l’héritier du banquier local. Dans une ville où tout le monde se connaît, la nouvelle fait l’effet d’une bombe. Comment soupçonner son voisin ?
Jim, qui avait promis à ses deux fidèles compagnons, Koko et Yom Yom, de ne plus fourrer son nez dans les enquêtes, a bien du mal à tenir ses engagements…

MON AVIS :

Jim Qwilleran et ses deux siamois sont de retour pour une nouvelle enquête hors du commun. Dans un petit village où tout peut arriver, où les chats prédisent les événements majeurs de la communauté et où se côtoient des personnages souvent hauts en couleur, un assassinat va faire voler en éclat la douce tranquillité du village.
Un récit sympathique, au titre évocateur, qui prête souvent à sourire et nous entraîne dans des spéculations excentriques. Cependant, et malgré le ton enjoué et des personnages sympathiques, le roman s’achève sur le sentiment d’un dénouement (trop) rapide. Une histoire parfois saugrenue qui ne parvient jamais à garder un suspens bienvenu et se termine sur des réponses un peu tirées par les cheveux. Un roman à découvrir, surtout dans sa première partie, pour ses personnages félins inattendus et son écriture toujours vive et dynamique.

-« M’entendez-vous ? Je veux vous parler.
Le ton était moins sévère. Qwilleran reprit ses esprits et reconnu le style persifleur qui passiat pour de la convivialité chez les mâles adultes du compté de Moose.
-Très bien, Brodie, dit-il, dois-je aller au poste de police pour me rendre ou envoyez-vous une voiture avec un agent et des menottes ?
-Restez où vous êtes, j’arrive, répliqua le chef de la police en ajoutant avant de raccrocher brusquement : c’est au sujet de votre chat. »

Challenge au fil des saisons et des pages 2017 : 4/5

Publicités

10 réflexions sur “Le chat qui sniffait de la colle de L. Jackson Braun

    • C’est vrai qu’on craque forcément pour ces couvertures ^^ (Et les titres !!) j’espère que tu apprécieras ta lecture, je viendrai voir ton avis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s