Un fils parfait de Mathieu Menegaux

un-fils-parfait
Editions Grasset – 238 pages

Littérature française

Maxime, enfant unique d’Élise, a tout du fils parfait : brillantes études et carrière fulgurante ; c’est un mari aimant comme un père attentionné. Un jour, sa femme Daphné va découvrir la faille dans ce tableau idyllique. …

MON AVIS :

Comment faire face à la perfection ? Au fils parfait ? Tout à la fois, mari, père et fils, Maxime possède toutes les qualités : homme aimant, père dévoué, collègue performant… Une vie admirable pour sa femme, Daphné, jusqu’à ce qu’un grain de sable, apparemment anodin mais bien réel, vienne gripper une machine trop huilée, une vie trop lisse…
Dès lors, c’est la descente aux enfers, un combat inégal entre Daphné, mère aimante qui souhaite protéger les siens, et ce fils parfait, à l’existence idéale et à l’abri de tous soupçons.
La narratrice s’adresse ici à la mère de Maxime, Elise. De mère à mère, les deux femmes apparaissent liées par l’horreur, le silence et l’incompréhension. Une écriture claire et qui parvient à entretenir la confusion mentale et les doutes qui assaillent Daphné avec beaucoup de réalisme. La plongée sans retour est ici bien retranscrite et les dédales familiaux, judiciaires et intimes sont très réalistes. Malgré une fin plus approximative et des personnages parfois moins sympathiques, le roman de Mathieu Menegaux reste une intéressante plongée dans l’inconscient et dans l’horreur du mal que l’on peut faire à l’autre, à ses croyances, à sa confiance et de manière plus vaste à l’innocence.

Est-ce que si j’avais été moins ambitieuse, moins investie, plus présente, le monstre en votre fils serait resté tapi au fond de sa tanière ? Je ne le saurai jamais.


Je vous l’ai déjà dit, Elise, votre fils était un comédien hors pair. Maxime était loué par toutes et tous comme un garçon charmant et courtois, un père parfait. Il aura abusé tout le monde, y compris des professionnels rodés; Et vous ? Vous a-t-il jamais avoué la vérité ? A-t-il su tromper votre instinct de mère ? »

Un grand merci aux éditions Grasset et à Mathieu Menegaux pour la découverte de ce roman. Je tiens à remercier tout particulièrement l’auteur qui a eu la gentillesse de me dédicacer son livre.

Retrouvez le précédent roman de Mathieu Menegaux : Je me suis tue.

Publicités

6 réflexions sur “Un fils parfait de Mathieu Menegaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s