La fille d’avant de J.P. Delaney

la-fille-davant
Editions Mazarine – 428 pages
Littérature ougandaise

Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

MON AVIS :

Thriller psychologique, romance machiavélique ou enquête oppressante, La fille d’avant brouille les pistes et s’amuse à surprendre ses lecteurs. Présenté comme un « page-turner », le roman se joue, au fil des chapitres, de l’alternance des points de vue de ses deux protagonistes principales et distille une ambiance feutrée et minimaliste très particulière.
Deux femmes, Emma et Jane, sont dès lors unies par une même maison et par le même désir de repartir de zéro. Une idée de départ audacieuse, faisant du décor un personnage à part entière et à l’existence propre.
Un thriller plutôt bien mené, porté par une écriture fluide et nerveuse et des chapitres courts qui accélèrent la narration et découpent sauvagement le récit.
A la manière d’un Gone girl, La fille d’avant alterne manipulation et découvertes trompeuses. Une oeuvre audacieuse, qui interroge le lecteur jusqu’au dénouement final, plus attendu. Une fin peut-être trop rapide qui ne change en rien la qualité de l’oeuvre dans son ensemble. Un récit dense aux apparences trompeuses.

Voilà peut-être le véritable objectif des Règles, comme nous les avons déjà surnommées, Simon et moi. Cet architecte n’est peut-être pas seulement un maniaque qui veut tout régenter dans sa jolie maison. Il s’agit peut-être d’une expérience. Une expérience de vie.

Un grand merci aux éditions Mazarine pour la découverte de ce roman !

Publicités

16 réflexions sur “La fille d’avant de J.P. Delaney

  1. Je suis en train de le lire et j’ai l’impression que je me suis trompée d’histoire… J’hésite à l’abandonner :/
    Où est le suspens ? Je ne le trouve pas. J’ai l’impression de lire 50 shades of Grey avec cet Edward riche et pervers. Quant aux 2 personnages féminins qui fusionnent dans ma tête, impossible de leur trouver un intérêt.
    Et l’écriture… fade.
    Donc une question Yuko, j’en suis au tiers, dois-je continuer ? Vais-je être surprise ? Tu parles d’une fin attendue, ça m’inquiète…
    Help !

    • C’est vrai qu’il y a un peu de 50 shades of Grey 😉 Si tu n’as pas accroché jusque là, je ne suis pas sure que la suite te plaise.. Je ne me souviens pas d’un énorme twist final 😉 As-tu prévu d’écrire une chronique en cas d’abandon ?

      • J’ai quand même poursuivi… je suis à la moitié, je vais le terminer. Mais je n’accroche pas du tout 😦 je suis dégoûtée !
        Je ferai une chronique mais le coeur n’y est pas du tout.

      • Tu as franchement du mérite de continuer un livre alors que tu n’accroches pas… Je suis curieuse de lire ta critique, notamment pour mieux comprendre ce que tu n’as pas aimé dans ce roman. Les personnages ? l’atmosphère ? L’histoire ?

      • Je l’ai terminé… Il me faut me pencher sur ma critique maintenant ^^ Il y a beaucoup de choses que je n’ai pas aimées, hum… L’article sera en ligne lundi prochain ! Bon week-end à toi 🙂

      • C’est le plus difficile, mettre des mots sur un ressenti global mais c’est un exercice intéressant… Je viendrai lire ta critique, ça m’intéresse vraiment. Bon we à toi également !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s