Je suis ton soleil de Marie Pavlenko


Editions Flammarion jeunesse – 462 pages

Littérature française

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.
Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés ?
Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

MON AVIS :

En partant d’un récit adolescent classique, Marie Pavlenko parvient progressivement à hisser ses personnages vers des sujets plus adultes et des problématiques plus universelles (homosexualité, amitié, divorce, dépression, IVG etc.).
Un récit drôle et tendre aux personnages attachants qui parvient à traiter de nombreux thèmes sur l’adolescence sans tomber dans ses malheureux clichés. Une belle surprise pour ce récit plein de rebondissements qui alterne brillamment moments de solitude, instants d’amitié fulgurants et désirs plus secrets. Un joli chemin vers l’âge adulte, nécessairement semé d’embûches, que parcourt Déborah avec humour, poisse et optimisme. Une héroïne parfois malmenée mais toujours combative que l’on aime apprécier et qui, malgré ses maladresses, resplendit comme un joli soleil.
Un récit à l’écriture plaisante et fluide, parfois parsemée de petites références littéraires et artistiques. Les chapitres courts, s’enchaînent sans peine et nous entraînent vers un dénouement que l’on souhaiterait retarder. Une jolie rencontre avec l’écriture douce et bienveillante de Marie Pavlenko. Un récit adolescent riche et intelligent. A découvrir.

Elle rit. Un rire mou, mais un rire quand même.
Elle m’embrasse sur le front.
Je tente de me regarder une dernière fois dans le miroir de l’entrée. Il a disparu. Les post-it le recouvrent de haut en bas.
– Amuse-toi bien ! Je t’aime, Déborah, tu es mon soleil ! lance ma mère depuis la salle de bain où elle se maquille.
Tandis que je sautille dans l’escalier, je réfléchis.
Jamais ma mère ne m’a dit un truc pareil.

Merci aux éditions Flammarion Jeunesse pour la découverte de ce très joli récit !

Publicités

10 réflexions sur “Je suis ton soleil de Marie Pavlenko

    • Si tu apprécie la littérature jeunesse, tu peux foncer sans soucis ! C’est vrai que le livre recoupe de trèèès nombreux thèmes, mais ils s’enchaînent avec cohérence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s