Watership Down de Richard Adams


Editions Monsieur Toussaint Louverture – 540 pages
Littérature britannique

C’est dans les fourrés de collines verdoyantes et idylliques que se terrent parfois les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante odyssée de courage, de loyauté et de survie.
Menés par le valeureux Hazel et le surprenant Fyveer, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, malices et légendes vont guider ces héros face aux mille ennemis qui les guettent, et leur permettront peut-être de franchir les épreuves qui les séparent de leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’arrêtera-t-elle vraiment là ?

MON AVIS :

Roman d’aventures audacieux et touchant, Watership Down combine avec talent, intelligence, amitié et entraide. A travers une écriture fluide, l’auteur a su mettre en scène des personnages aussi surprenants qu’attachants : des lapins atypiques et intelligents. Le parti pris de donner la parole aux animaux n’est pas sans rappeler les fables et les contes, terreau fertile pour une oeuvre aussi riche que Watership Down.
Le rythme du roman, calqué sur celui des compagnons de route, est souvent lent, ce qui distille une rythmique particulière et laisse une place bienvenue à l’attente et à la réflexion.
Ce premier roman de Richard Adams, décédé le 24 décembre dernier, est une véritable réussite, faite de rencontres, d’acceptation, d’écoute, de courage et de bienveillance.
Une oeuvre culte, véritable critique du système de gouvernance qui parvient, à travers un imaginaire vif, à ancrer son oeuvre dans une digne modernité.
Une grande saga d’aventure aux racines antiques pour une oeuvre riche et unique. Un roman convaincant, digne des plus grands, à découvrir absolument !

« Je m’en vais annonça-t-il. Je me sens triste. Je voudrais te souhaiter bonne chance, Hazel, mais on ne peut rien espérer de bon sur ces terres. Alors je te dis simplement adieu.
-Mais où comptes-tu aller ?
-Loin d’ici. Dans les collines, si j’arrive jusque là…
-Seul ? Tu es fou. Tu ne survivras pas, c’est certain !
-Tu n’as pas la moindre chance, mon pauvre vieux, dit Bigwig. Tu te feras tuer avant krik-zé.
-Tu te trompes, dit Fyveer calmement. Tu es plus près de la mort que moi. »

Publicités

16 réflexions sur “Watership Down de Richard Adams

    • Je ne peux que te conseiller ce livre qui prend les apparences d’un conte et qui évoque de très nombreux thèmes (j’espère que tu apprécieras plus que tes dernières lectures 😉 )

    • Merci à toi ! Je trouve que cette lecture est dense, il y a beaucoup de thèmes développés, c’est difficile de tout dire en peu de mots.. En tout cas, je suis ravie de cette réédition qui m’a permis de le découvrir !

      • C’est vrai et en même temps c’est vraiment intéressant de se plier à l’exercice… Je pense qu’en plus, c’est le genre de récit qu’on peut lire à différents âges. Un roman vraiment à part !

  1. Ça fait pas mal de temps que je me suis mise en quête de romans ayant pour protagonistes des… lapins. Un but bien singulier, certes, mais j’y tiens. Alors, qui aurait cru qu’en cliquant par hasard sur ton blog je dénicherai enfin le titre de mes rêves ?
    Tu m’as plus que convaincue de m’intéresser à Watership Down. Achat en vue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s