Escape journey, tome 1 de Ogeretsu Tanaka


Editions Taïfu Comics – manga / public averti

Taichi et Naoto sortaient ensemble à l’époque du lycée. Néanmoins, ce dernier décida de rompre quand son partenaire lui dit que leur relation n’allait pas plus loin que le sexe selon lui. Ils se recroisent pourtant lors de leur premier jour de fac. Même si Naoto est toujours en colère, il se rend compte que Taichi a changé et commence peu à peu à lui pardonner. Seulement, Naoto est angoissé à l’idée de retomber dans les écueils du passé. Parallèlement, Fumi, une camarade, tombe amoureuse de Taichi et un rendez-vous arrangé est organisé.

MON AVIS :

Récit du passage d’une « amourette » adolescente à une histoire d’amour plus adulte, Escape Journey reprend des thèmes classiques de la littérature et d’un certain genre de manga : la recherche de soi, de sa sexualité, le rapport à la société traditionaliste, l’interrogation sur sa propre place au sein d’un groupe et de la norme.
Ici, c’est avant tout le regard que porte le mangaka sur la société en général et plus particulièrement sur la société japonaise qui est intéressant. Comment cette société, basée sur le mariage entre deux personnes de sexes différents, accepte-t-elle l’homosexualité et comment les jeunes peuvent-ils s’affirmer face au poids des traditions ?
Autant de questions intéressantes, portées par des dessins d’une grande beauté visuelle. Une oeuvre qui aurait pu susciter davantage de questions, au-delà des nombreuses scènes de sexe qui desservent parfois le propos. Mais c’est tout particulièrement une scène – celle d’un viol – qui m’a fait bondir et qui, au-delà de l’indignation qu’elle suscite, interroge sur le rapport qu’ont nos sociétés à cette forme d’agression. Aussi incroyable que cela puisse paraître, cette scène, explicite, ne sert pas à dénoncer une violence mais plutôt à « expliquer » un rapport amoureux. Impossible dès lors de comprendre ce tome qui semble légitimer une telle violence, sans l’expliquer et sans en faire un motif d’interrogation et d’indignation. Je suis profondément choquée de constater que ce genre de scènes existe encore en littérature visuelle et qu’elle passe presque inaperçue…
Un récit qui aurait pu être une ode à la tolérance au travers de la recherche de sa propre sexualité et qui est salit par une scène odieuse, qu’il m’est pour ma part impossible de tolérer.

Je remercie néanmoins Livraddict et les éditions Taïfu comics pour l’envoi de ce premier tome.

Publicités

2 réflexions sur “Escape journey, tome 1 de Ogeretsu Tanaka

    • Je t’avoue que je suis plutôt en colère contre ce manga… Même si c’est effectivement bien de parler de l’homosexualité, je n’arrive pas à détacher la manga de cette scène odieuse..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s