Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig


Editions Stock – 106 pages

Littérature autrichienne

Un amour total, passionnel, désintéressé, tapi dans l’ombre, n’attendant rien en retour que de pouvoir le confesser. Une blessure vive, la perte d’un enfant, symbole de cet amour que le temps n’a su effacer ni entamer. Une déclaration fanatique, fiévreuse, pleine de tendresse et de folie. La voix d’une femme qui se meurt doucement, sans s’apitoyer sur elle-même, tout entière tournée vers celui qu’elle admire plus que tout.

MON AVIS :

Toute la puissance et la délicatesse de l’écriture de Stefan Zweig s’expriment dans cette courte nouvelle. Jamais récit sur l’amour pur et non réciproque n’aura trouvé écrin plus beau que les pages de ce roman, capable de la plus brutale confession, enrobée dans la plus tendre et fine écriture.
Une passion riche et cruelle, qui scintille comme une pierre précieuse au fond de l’eau, d’une luminosité subtile et impalpable. Un petit bijou narratif qui évoque avec beaucoup de réalisme et une délicate nostalgie, un sentiment amoureux d’une grande puissance.
Une oeuvre qui porte en elle une triomphale partition amoureuse, un chemin sans retour à travers la confession d’un coeur meurtri, l’amour pur et désintéressé d’une femme inconnue pour un homme qu’elle n’aura eu de cesse de rechercher.
Stefan Zweig livre en quelques pages une oeuvre d’une grande richesse qui ne conserve que l’essentiel : le sentiment fugace d’une lumière dans un brouillard quotidien.

C’est à toi seul que je veux m’adresser ; c’est à toi que, pour la première fois, je dirai tout ; tu connaîtras toute ma vie, qui a toujours été à toi et dont tu n’as jamais rien su. Mais tu ne connaîtras mon secret que lorsque je serai morte, quand tu n’auras plus à me répondre. Quand ce qui maintenant fait passer dans mes membres à la fois tant de glace et tant de feu m’aura définitivement emportée.


Ce n’est que quand je serai morte que tu recevras ce testament, d’une femme qui t’a plus aimé que toutes les autres, et que tu n’as jamais reconnue, d’une femme qui n’a jamais cessé de t’attendre et que tu n’as jamais appelée.

– Challenge nettoyage de printemps

Publicités

18 réflexions sur “Lettre d’une inconnue de Stefan Zweig

  1. J’avais moi aussi adoré Lettre d’une inconnue. Étrangement je n’apprécie pas toujours les écrits de Zweig (j’avais moins accroché à Vingt-quatre heures de la vie d’une femme…). Mais cette nouvelle ainsi qu’Amok sont pour moi de petits bijoux. Je te souhaite une jolie semaine Yuko !

    • Qu’est-ce que tu avais moins aimé dans 24 heures de la vie d’une femme ? J’avais beaucoup aimé cette facilité avec laquelle l’auteur se glisse dans les pensées d’une femme pour en extraire l’essence. C’est très fort. Il récidive ici et sous la forme de la nouvelle ce qui est encore plus fort ! Belle journée à toi également !

      • Lorsque je l’avais lu (il y a environ deux ans), je n’avais pas du tout réussi à m’identifier à l’héroïne. En fait, elle arrivait presque à m’agacer… tellement elle s’accrochait férocement à ce jeune homme qui restait indifférent à sa présence. Je pense donc que j’étais passée à côté de cette oeuvre. Bizarrement je n’ai pas ressenti la même chose avec Lettre d’une inconnue, alors qu’il s’agit là aussi d’un amour entier, à la limite de l’obsession. Donc pourquoi avoir aimé l’un et moins l’autre alors que les thématiques sont si proches, je ne sais pas du tout ! ^^

      • Peut-être que le format de la nouvelle t’a semblé plus pertinent pour ce genre de thèmes (?) cela laisse moins de temps pour s’agacer des personnages 😉 Tu envisages de relire 24 heures de la vie d’une femme ?

      • Oui je compte bien lui laisser une seconde chance pour me séduire. 😉 J’ai remarqué qu’en relisant un roman quelques années plus tard, je pouvais ressentir les choses totalement différemment.

      • Ca tient peut-être à l’âge ou au moment durant lequel on découvre un roman.. Ca me le fait aussi et je me dis souvent que, sans relire un livre, je me laisserai bien tenter par une autre oeuvre du même auteur.. D’autant que tous les sujets ne nous parlent pas de la même façon ! Je suis sûre qu’il y a de l’espoir avec « 24 heures de la vie d’une femme » ^^

  2. J’ai adoré cette nouvelle, elle est tellement belle ! On ne peut qu’être bouleversé par l’intrigue et l’écriture. C’est une blogueuse qui me l’avait fait découvrir et je n’ai pas regretté une seconde !

    • Je l’ai savouré cette nouvelle, même si l’écriture est très fluide, j’avais envie de rester aux côtés de cette femme à l’amour inconditionnel… Une très belle découverte que je recommande !

  3. Je n’ai pas encore lu ce texte, mais je n’y manquerai pas 🙂 ça fait trop longtemps que j’ai mis Zweig de côté et pourtant j’adore sa plume.

    • C’est toujours une valeur refuge je trouve ^^ J’y reviens pour ma part régulièrement. Je ne peux que te conseiller cette petite nouvelle, très maitrisée et magnifique ^^ Belle journée à toi !

  4. Coucou Yuko,
    Me revoilà et je suis contente de te lire ! j’avais adoré ce livre et j’adore cette littérature si belle et fluide, Zweig ce sont des mots qui me portent !! Bisous Yuko, je « descends » me balader sur mon énorme retard de lecture de tes billets !

    • Coucou Laurence ! Quel plaisir de te retrouver !! Vraiment, je suis super contente 🙂 Zweig est une valeur sûre pour moi, j’adore retrouver ses mots, ce sont comme des pansements, une façon d’embellir le quotidien en lisant des mots plus forts, des sentiments plus intenses… Je te dis à tout de suite pour d’autres réponses 😉 Bisous et encore bon retour ^^

    • Je ne peux que te conseiller cet auteur qui est une vraie valeur sûre pour moi ! Il a écrit tellement de beaux livres que je ne saurai même pas lequel te conseiller pour commencer : 24 heures de la vie d’une femme, le joueur d’échec, Amok ou le fou de Malaisie… Tu trouveras forcément ton bonheur ! J’ai hâte qu’on puisse en rediscuter !

    • C’est vrai qu’il contient tout en très peu de mots. C’est là tout le talent de l’auteur. Ca et l’empathie qui se dégage de ses écrits. Un auteur unique pour moi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s