La porte des Enfers de Laurent Gaudé


Editions Actes Sud – 268 pages

Littérature française

Au lendemain d’une fusillade à Naples, Matteo voit s’effondrer toute raison d’être. Son petit garçon est mort. Sa femme, Giuliana, disparaît. Lui-même s’enfonce dans la solitude et, nuit après nuit, à bord de son taxi vide, parcourt sans raison les rues de la ville.
Mais, un soir, il laisse monter en voiture une cliente étrange qui, pour paiement de sa course, lui offre à boire dans un minuscule café. Matteo y fera la connaissance du patron, Garibaldo, de l’impénitent curé don Mazerotti, et surtout du professeur Provolone, personnage haut en couleur, aussi érudit que sulfureux, qui tient d’étranges discours sur la réalité des Enfers. Et qui prétend qu’on peut y descendre…

MON AVIS :

Récit d’une perte familiale meurtrière, La porte des Enfers évoque aussi la fuite, l’attente, la solitude, la colère et la déliquescence des liens familiaux. Une oeuvre forte, portée par une écriture fluide, qui évoque avec beaucoup de force imaginaire, la réalité des Enfers. D’un enfer terrestre palpable et contagieux, le personnage principal se perd dans les méandres d’un Enfer mythique où se côtoient les ombres et où périssent les âmes.
La vision de cet Enfer est d’un réalisme terrible, mettant en scène des images d’une grande force visuelle. L’auteur nous livre ici sa vision de l’Enfer et des Tourments des morts, entre terreur et fascination. Un récit très imagé qui perd cependant un peu de sa force narrative à la fin… Plus conventionnelle et attendue. L’ensemble reste néanmoins puissant et recherché. Une oeuvre riche et souvent percutante.

Parce que c’est vrai.. La société d’aujourd’hui, rationaliste et sèche, ne jure que par l’imperméabilité de toute frontière mais il n’y a rien de plus faux… On n’est pas mort ou vivant. En aucune manière… C’est infiniment plus compliqué. Tout se confond et se superpose… Les Anciens le savaient… Le monde des vivants et celui des morts se chevauchent. Il existe des ponts, des intersections, des zones troubles… Nous avons simplement désapprit à le voir et à le sentir…


« Tout ça, ce sont des histoires pour enfants, dit Matteo en regardant le sol avec dureté. Les morts ne remontent pas, Professore.
-Non, effectivement, répondit le Professore avec un calme égal. Mais vous pouvez descendre, vous. »
Matteo le regarda avec stupeur. Il fut sur le point de lui demander « Où ? » Mais il ne le fit pas. Au fond de lui, il savait qu’il avait bien compris. Descendre là-bas. Aux Enfers. C’est ce que voulait dire le Professore. Pourquoi, à cet instant, n’éclata-t-il pas de rire, ou ne s’offusqua-t-il pas de cette mauvaise plaisanterie ? »

-Challenge nettoyage de printemps

Publicités

12 réflexions sur “La porte des Enfers de Laurent Gaudé

  1. Je l’ai lu il y a longtemps, au tout début du blog même, mais j’en garde un excellent souvenir. C’est ce titre qui m’a donné le goût de Laurent Gaudé !

    • Je trouve que même si on retrouve l’écriture de l’auteur, souvent les thèmes et l’approche qu’en fait l’auteur changent. Ainsi, j’ai pu adorer Le dernier cortège et très peu le soleil des Scorta. C’est une vraie richesse pour l’auteur, de pouvoir proposer des choses différentes et un vrai plaisir pour le lecteur 😉

    • La partie sur les Enfers est très surprenante. C’est rare untel parti pris pour un auteur, d’autant qu’il prend vraiment un risque en proposant quelque chose. Mais c’est tellement bien décrit et si bien imagé qu’on est vite immergé…

  2. Salutations,
    Je pense que ce n’est pas le genre de livres que j’ai envie de lire en ce moment, (trop triste!)
    En tout cas je ne doute pas de la qualité de cet ouvrage; Laurent Gaudé est un bon écrivain.
    Si jamais tu ne l’as pas lu je te conseille « La mort du roi Tsongor » du même écrivain, dans lequel l’auteur dénonce essentiellement l’absurdité de la guerre
    A bientôt peut-être!

    • Bonjour Point Virgule ! Tu n’es pas la première personne à me conseiller La mort du roi Tsongor et je l’ai acheté ! J’ai vraiment hâte de le découvrir, mon avis bientôt qui sait 😉 Bonne soirée à toi !

  3. Je n’ai encore jamais lu Laurent Gaudé, je m’arrête souvent sur ses écrits mais je ne sais pas… Il m’a l’air d’être un auteur très engagé, et j’avoue je crains un peu :/

    • Je n’aurai pas forcément pensé à Laurent Gaudé comme un auteur engagé mais en effet pourquoi pas finalement… Il se lit en tout cas très bien, n’hésites pas 🙂

  4. Cet auteur me dit quelque chose… Il me semble avoir vu l’un de ses livres sur les étagères de ma petite bibliothèque de village.
    Après, le résumé est un peu sombre… Je ne sais pas si ça me conviendrait comme histoire…

    • Il en a écrit beaucoup d’autres, peut-être que tu en trouveras un qui te parlera plus 😉 C’est un auteur à découvrir je pense ! Belle journée à toi ! bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s