Wind River de Taylor Sheridan


Film américain – 1h47
Avec Jeremy Renner, Elizabeth Olsen et Kelsey Asbille

Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature…

MON AVIS :

Thriller hivernal où se côtoient l’immensité des paysages gelés et la grandeur d’âme de ses habitants laissés pour compte, Wind River dresse le portrait d’une population fière, en proie à la violence et à l’austérité de sa terre et des hommes.
Percutant et violent, le film de Taylor Sheridan, scénariste de Sicario et Comancheria, referme une trilogie sur le thème de la frontière : celle physique qui encercle les populations amérindiennes dans une réserve violente et austère mais également celle plus psychologique qui enferme les personnages dans de terrifiants préjugés. Les personnages admirablement incarnés par des comédiens de talents (Jeremy Renner et Elizabeth Olsen en tête), offrent avec subtilité un jeu tout en nuances et en profondeur.
Une oeuvre forte et silencieuse qui favorise une immersion totale dans la réserve indienne de Wind River, lieu isolé où sévit la précarité, la drogue et la mort et qui a le mérite de soulever le débat sur les violences commises sur les communautés amérindiennes et plus particulièrement sur celle des femmes, toujours invisibles aux yeux de la société américaine.

Bande annonce

 

Publicités

10 réflexions sur “Wind River de Taylor Sheridan

    • Je n’ai pas ressenti les choses comme ça concernant la jeune femme du FBI, au contraire, elle n’est pas tombée dans les travers que je redoutais (elle ne connait pas la région mais impose son point de vue parce qu’elle est le FBI…) c’est en fait tout le contraire, elle écoute et a conscience de son manque d’expérience. Elle s’en remet d’ailleurs beaucoup au « chasseur » et explore de nouvelles pistes, moins conventionnelles. C’est vrai qu’elle est jeune mais elle y va quand même (cf la scène des tirs) et je trouve l’actrice plutôt convaincante 🙂

  1. Autant j’ai beaucoup aimé les deux premiers, et surtout Sicario réalisé par Denis Villeneuve, autant je suis passée à côté de celui-ci. Je n’ai pas franchement accroché !

    • C’est vrai ? Moi, je l’ai presque préféré aux deux autres… Je crois que je n’en attendais tellement rien que j’ai été agréablement surprise 😉

    • Des grandes étendues de neige, un paysage sauvage et inaccessible, des habitants fiers… Je me suis laissée porter, je ne peux que te conseiller de faire pareil 😉 bisous à toi Laurence !

    • Non, pas besoin de voir les autres 🙂 Le thème commun, ce sont les frontières mais la comparaison s’arrête là ! Fonce, c’est vraiment une bonne surprise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s