La jeune fille aux oracles de Judith Merkle Riley


Editions France Loisirs – 608 pages
Littérature américaine

Violée par son oncle à l’âge de 15 ans, Geneviève Pasquier est sauvée du suicide par La Voisin, la célèbre voyante, qui va lui faire découvrir un don que la jeune fille ne soupçonnait pas : elle peut lire l’avenir dans un verre d’eau.
Droguée par la voyante qui veut réduire sa volonté pour l’exploiter à sa guise, Geneviève, sous le nom de la marquise de Morville, rend des oracles qui font courir tout Paris et vont la conduire jusqu’à Versailles. Mais l’affaire des poisons éclate…

MON AVIS :

Récit alliant intérêt historique et aventure, La jeune fille aux oracles évoque la clarté de l’esprit et l’importance de la logique dans un monde gouverné par la superstition. De son sinistre foyer à son entrée dans le grand monde en passant par le royaume de la nuit, Geneviève Pasquier fera la découverte de la puissance, de l’arrogance, de la duplicité, de la vanité et de l’amour.
Grâce à son don, elle sera reçue par les plus puissants et n’aura de cesse de développer son esprit critique malgré son jeune âge et sa condition féminine. Car c’est aussi de cela dont il est question ici, du rôle de la femme et de son esprit. C’est en effet le véritable atout de ce roman : les personnages féminins y sont très joliment développés. A la fois fortes mais nécessairement placées sous la protection des hommes, les personnages féminins de Judith Merkle Riley sont des âmes riches et fortes, parfois faibles et vaniteuses mais toujours nuancées.
Une oeuvre féministe forte qui, malgré une mise en place plutôt longue et une fin un peu précipitée, n’en reste pas moins un bon moment et une lecture enrichissante.

Mère paraissait satisfaite : elle aimait faire affaire là où la clientèle était nombreuse et distinguée. Et c’est ainsi que, sans s’en rendre compte, elle franchit la frontière invisible du royaume des ténèbres.


-Je vois un magnifique avenir pour vous, dit-elle. Les devineresses qui scrutent l’eau pour en tirer des présages font rage en ce moment, et elles sont invitées dans les meilleurs cercles. Bien sûr, les images en elles-mêmes ne valent pas grand chose, mais je vais vous apprendre l’art de les interpréter, je vais vous initier à la physionomie et vous expliquer comment rendre des oracles. Avec votre langage érudit, vous irez partout.

Publicités

4 réflexions sur “La jeune fille aux oracles de Judith Merkle Riley

  1. Il y a un petit côté Juliette Benzoni dans ce livre non ? J’ai tout lu d’elle à une époque, j’adorais ces romans sur fond historique.

    • Oui, tu as raison, il y a de ça oui. C’est drôle je n’y avais pas pensé mais c’est vrai ! Tu aimerais peut-être alors 😉 prends bien soin de toi ! bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s