A Beautiful Day de Lynne Ramsay


Film américain – 1h30
Avec Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonov et Alessandro Nivola

La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence…

MON AVIS :

Adaptation du roman de Jonathan Ames Tu n’as jamais vraiment été là, A Beautiful Day évoque la violence d’un homme hanté par son passé et soucieux de l’avenir. Souvent comparé à Taxi Driver, le film de Lynne Ramsay compose entre les errances d’un ancien soldat et la pureté corrompue d’une jeune fille. Mais la comparaison s’avère vite superficielle et le film peine à convaincre totalement. Malgré la performance très réussie de Joaquin Phoenix et une jolie photographie qui offre à l’ensemble une ambiance pervertie réussie, l’oeuvre de Lynne Ramsay peine à convaincre et multiplie inutilement les hommages cinématographiques. Une oeuvre plutôt décevante qui ne parvient jamais à gagner en intensité et se perd inutilement en plans trop lisses. Dommage.

Bande annonce

Publicités

12 réflexions sur “A Beautiful Day de Lynne Ramsay

  1. J’ai hésité à aller le voir, craignant un film réduit à une « esthétique de la violence ». Vu ton avis, je ne regrette pas, en revanche j’apprends qu’il s’agit d’une adaptation du roman de Jonathan Ames, que j’avais beaucoup aimé (tu l’as lu ?)

  2. Il est très bien, dans le style épuré, tranchant (il est d’ailleurs très court). Moi j’avais aimé, je l’avais trouvé original, centré sur un héros atypique.

    • Je suis quand même ravie que tu aies apprécié ce film (c’est ce qui est génial avec le cinéma 🙂 ) mais je t’avoue ne pas avoir été du tout convaincue – à part par la prestation de Joaquin Phoenix, parfaite comme toujours avec lui.

  3. Quelle immense déception… je me suis fait chier malgré de bons choix de mise en scène et la très bonne interprétation de Phoenix. Beaucoup d’effets de style pour ne rien raconter et trop de suggestions qui finissent par rendre le film vide.

    • Je suis d’accord, notamment sur les effets de style.. Et je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir du Lynch, du Kubrick etc. Ca m’a beaucoup dérangé !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s