Maria d’Angélique Villeneuve


Editions Grasset – 178 pages
Littérature française

Dans le cœur de Maria, il y a d’abord Marcus, son petit-fils de trois ans. Ensemble, ils guettent les oiseaux, collectionnent les plumes et s’inventent des mondes.
À l’arrivée d’un deuxième enfant, les parents de Marcus font un choix radical. Nul ne saura le sexe du nouveau-né. Ni fille, ni garçon, leur bébé sera libéré des contraintes de genre.
Maria est sous le choc. Abasourdie, abandonnée, elle se débat pour trouver sa place et ses mots. Reste l’éblouissement de l’amour pour Marcus, restent les oiseaux dont les ailes les abritent. Mais pour combien de temps ?

MON AVIS :

C’est une oeuvre poétique et tendre que nous offre Angélique Villeneuve dans son dernier roman. Une écriture délicate pour des personnages sensibles aux sentiments forts et limpides.
Rien chez Maria n’est facile, ni sa vie, ni son ressenti, ni son désir d’amour toujours croissant. Un récit sur la perte et l’absence, porté avec sensibilité par la magnifique plume de l’auteure. Une oeuvre composée de lumière et de silences, de couleurs et de nuances pour un récit d’une grande pudeur. L’un des thèmes choisi par l’auteure (l’audacieux sujet du genre chez les jeunes enfants), est intelligemment abordé, à travers la sensibilité de Maria et son regard de narratrice.
Une oeuvre digne, douce et poétique qui nous transporte, aux côtés de son personnage principal, sur les pentes délicates de l’enfance et les liens parfois ténus mais essentiels qui nous relient, d’une génération à l’autre.

Un enfant, une enfant, le mot lui même n’est pas genré, poursuit Thomas. Les gens ont tendance à l’oublier. Noun est libre et attendra le plus longtemps possible avec d’être genré(e).
Genré. Maria n’arrive pas à se faire à cet adjectif.


Maria observe avec passion les enfants et chacun d’eux, comme habituellement les oiseaux, lui parle en secret de Marcus et de Noun.
Ses deux petits font ainsi de brèves apparitions lumineuses devant elle. Avec eux, une eau de soleil roule sur les graviers.

Un grand merci aux éditions Grasset pour cette belle découverte!

Publicités

14 réflexions sur “Maria d’Angélique Villeneuve

    • Merci à vous pour votre message ! J’avais beaucoup apprécié Nuit de septembre mais j’ai tout particulièrement aimé le personnage si sensible de Maria. Merci à vous de nous permettre d’entrer dans vos univers si délicats et authentiques. Bien à vous,

  1. Yuko ton billet est superbe et j’ai très envie de la lire surtout « Une nuit de septembre » mais compte-tenu de ce que je vis j’appréhende aussi. Je sais cependant que la rencontre se fera, au bon moment et qu’elle sera sûrement éblouissante…

    • Coucou Asphodèle, quelle belle surprise ! J’espère que tu vas bien. Je ne peux que te conseiller ces deux lectures. L’écriture de l’auteure est délicate et sensible, je suis sûre que tu apprécieras sa plume. Tu as raison, les rencontres doivent se faire au bon moment, mais je ne doute pas que ce moment existe… Bises à toi !

    • Je te conseille vraiment ses écrits ! Ses livres sont indépendants les uns des autres mais dans Maria, j’ai apprécié l’audace du sujet. Bises à toi et bon we également 🙂

  2. Merci pour ce joli billet. C’est un roman qui me semble particulier, mais dans le bon sens du terme. De temps en temps j’aime beaucoup lire des livres qui parlent de la vie, des sentiments, de la famille etc. Quand je me sentirai prête pour une telle lecture, je penserai à ton billet. 😉
    Belle fin de semaine à toi !

    • J’espère que tu apprécieras autant que moi et que tu passeras un aussi bon moment ! Bon we à toi et au plaisir d’un prochain échange !

  3. Beau billet qui traduit bien l’écriture sensible, délicate de Angélique Villeneuve s’attaquant à un sujet, lui aussi, délicat! J’ai, moi aussi apprécier cette découverte d’une auteure que, pour ma part, je ne connaissais pas. J’y reviendrai!

    • C’est vrai que ses écrits nous donnent l’envie de revenir à elle. Une écriture aussi tendre et délicate, ça ne s’oublie pas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s