Call me by your name de Luca Guadagnino


Film français, italien, américain, brésilien – 2h11
Avec Armie Hammer, Timothée Chalamet et Michael Stuhlbarg

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Son père, éminent professeur spécialiste de la culture gréco-romaine, et sa mère, traductrice, lui ont donné une excellente éducation, et il est proche de ses parents. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.

MON AVIS :

Dans la langoureuse campagne italienne, c’est l’éveil du désir que nous conte Luca Guadagnino. De la rencontre des corps à celle plus timide des esprits, dans les années 80, le réalisateur conserve une nonchalance délicate et pudique. Un regard étonnement moderne sur ce sujet où l’interprétation, toute en nuances et en douceur des deux comédiens principaux, rassemble par ailleurs autour de leurs figures juvéniles, l’intensité des émotions et la force des sentiments.
Un instant de complicité suspendu, tout en tendresse et en délicatesse, qui ne surprend pas vraiment dans son traitement et qui ne parvient jamais vraiment pas à se départir de certains clichés et de certaines scènes attendues, mais qui reste tout de même un sympathique moment de cinéma.

Bande annonce

Publicités

10 réflexions sur “Call me by your name de Luca Guadagnino

    • Merci BooksandTea. J’avoue que je suis un peu partagée sur le film. Même si j’ai aimé cette langueur, certaines scènes m’ont semblé de trop… dans l’ensemble ça reste un bon moment tout de même 😉

  1. J’ai vu à plusieurs reprise la bande-annonce, j’ai remarqué cette douceur et cet esthétique mais j’ai crains effectivement les clichés. Bref, je n’ai pas encore vu ce film malgré les critiques positives.
    ( les grands esprits : je publie demain mon bilan ciné, moins réjouissant, me suis un peu perdue ;-))

    • Tout à fait ! Tu n’as pas trouvé certains plans un peu clichés ? (je t’avoue que certains passages m’ont un peu agacée…) mais sinon, je trouve la photo superbe et la lumière de l’Italie sublime ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s