1984 de George Orwell


Editions Folio – 392 pages
Littérature britannique

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face.
BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.
Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance.
Seule comptait la Police de la Pensée.

MON AVIS :

Oeuvre d’anticipation singulière, 1984 est un récit complexe et dense. Son traitement clinique, ses personnages inexpressifs et leur routine singulière révèlent une oeuvre choc, marquante, d’une grande violence aussi bien physique que morale et symbolique.
L’oeuvre de George Orwell surprend autant par la richesse de ses thèmes que par sa déconcertante actualité. Un récit glaçant dans son traitement des libertés autant que dans son rapport à l’humanité, qui a inspiré nombre d’oeuvres ultérieures (dont La servante écarlate).
1984 est un récit violent, déconcertant, mais toujours juste. Ainsi, et malgré certains passages plus longs, il conserve indubitablement une place à part dans la littérature moderne. Une oeuvre aussi riche que glaçante, à découvrir !

Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police de la Pensée.


Ce qu’il allait commencer, c’était son journal. Ce n’était pas illégal (rien n’était illégal, puisqu’il n’y avait plus de lois), mais s’il était découvert, il serait, sans aucun doute, puni de mort ou de vingt-cinq ans au moins de travaux forcés dans un camps.

Lecture commune

Publicités

20 réflexions sur “1984 de George Orwell

  1. Encore un monument que je n’ai pas lu, c’est con mais les livres cultes m’intimident ! ^^ Mais ton article pourrait me faire passer le pas pour celui-ci. 🙂

    • J’espère que tu tenteras l’expérience. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire quand tu parles d’intimidation. D’autant qu’on a peur d’être déçus aussi par un classique (et que parfois ça arrive) ^^Bonne lecture à toi si tu tentes ^^

  2. J’ai été tentée par cette LC mais je n’avais pas le temps. C’est vraiment un livre que j’ai envie de lire. Bises et belle journée, sous le soleil j’espère (ici c’est l’été mais ça se termine ce soir …)

    • Nous aurons d’autres occasions de LC, j’en suis sûre 😉
      Ici aussi il a fait beau mais le temps change…Espérons que ce ne soit pas pour trop longtemps 😦 bises

    • Certaines personnes avec qui nous avons fait la LC ont un avis un peu moins enthousiaste et c’est aussi ça qui est intéressant. J’espère pouvoir publier leurs chroniques sur mon blog pour que tu aies une idée d’ensemble. Comme souvent, je crois que ce livre est à découvrir au bon moment !

  3. Hou, là, là, je l’ai lu il y a tellement longtemps ! Ce titre fait partie des livres à relire plusieurs fois au cours d’une vie. Merci pour le rappel! 🙂

  4. Je viens tout juste de le finir. j’en enfin tourné la dernière page de ce roman abandonné il y a près de dix ans. Je suis contente d’avoir participé à cette lecture commune, qui m’a permis de relancer ma découverte de ce roman incontournable. Merci à toi ! je tente de publier mon billet de lecture avant ma virée à Londres 🙂

  5. Je l’ai relu il y a quelques années, et il m’a paru aussi fort que la fois précédente. Je note qu’il faudrait vraiment que je me décide pour La servante écarlate ^-^

    • Je suis sûre que tu trouveras des similitudes avec 1984. Si tu as aimé ce roman, tu ne pourra qu’apprécier La servante écarlate. J’espère que nous aurons l’occasion d’en rediscuter !

  6. Merci pour cette lecture commune (cela m’a permit d’enfin sortir ce livre de ma pal – depuis le temps). Et merci surtout pour nos échanges sur livraddict. C’est une lecture qui ne laisse pas indifférente et j’avais besoin d’en discuter!

    • Je suis ravie que cette LC t’ai autant plu, c’est vraiment grâce à ces échanges qu’une lecture devient plus intéressante. C’est le cas de celle-ci dont nous avons tant à dire 🙂 merci à toi !

  7. Effectivement il est d’actualité!!! Personnellement je n’aurais jamais eu la patience de le lire, j’ai profité d’un audiolivre. Le ton est donné, le retournement final est juste flippant.
    Du coup ça me donne envie de lire « La servante écarlate » auquel tu fais référence. Y a t-il plus de dialogue? Parce que 1984 en manque profondément, mais pour autant vu le sujet et comme il est traité c’est tout à fait justifié!

    • Coucou Oursino ^^ C’est vrai qu’il y a peu de dialogues dans 1984.. Et un certain passage m’a semblé trèèèèès long, mais je ne regrette pas ma lecture ! Je serai bien en peine de te dire s’il y a plus de dialogue dans La servante écarlate… Par contre, je te conseille les yeux fermés la série tirée du livre. Elle lui est plutôt fidèle et de grande qualité. Sans oublier la sublime Elisabeth Moss 🙂

      • Super!!! Je m’y mets (à la série) tout bientôt!!!
        Merci Yuka pour ce conseil avisé 🙂

  8. En définitive, quel que soit le temps de sa narration (une nouvelle traduction utilisant le présent vient d’être publiée), « 1984 » reste une des meilleures dystopies jamais publiées, un récit glaçant car tout un chacun sait qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que le monde qui y est décrit devienne réalité…

    • Ce qui est surprenant aussi c’est l’actualité du thème et l’universalité du ton. C’est très effrayant, à la lumière des évènements d’aujourd’hui, de lire ce livre… Je crois qu’il faut faire cette expérience au moins une fois !

Répondre à Marion Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s