Dracula de Bram Stoker


Editions Pocket – 492 pages
Littérature irlandaise

Répondant à l’invitation du conte Dracula qui prépare son prochain voyage en Angleterre, Jonathan Harker découvre à son arrivée dans les Carpates un pays mystérieux. Un pays aux forêts ténébreuses et aux montagnes menaçantes. Un pays peuplé de loups dont les habitants se signent au nom de Dracula. Malgré la bienveillance de son hôte, le jeune clerc ne peut qu’éprouver une angoisse grandissante. Ce comte, qui contrôle son courrier et verrouille les portes de son château, ne se reflète pas dans les miroirs et se déplace sur les murs en défiant les lois de l’apesanteur…
Jonathan Harker doit se rendre à la terrifiante évidence : il est prisonnier d’un homme qui n’est pas un homme. Et qui partira bientôt hanter les nuits de Londres…

MON AVIS :

Roman gothique, classique de la littérature fantastique, Dracula de Bram Stoker dessine avec profondeur et précision, les traits d’une créature monstrueuse. Mi-humain, mi-créature de la nuit, le « monstre » s’incarne dans l’élégance contenue d’une créature lettrée et intellectuelle, bien éloignée des clichés horrifiques. Et c’est justement cette nouveauté qui fait de ce roman une oeuvre si singulière. Rédigée sous la forme d’un journal intime, elle confronte le courage aux peurs intimes, l’ouverture d’esprit à la rationalité, l’amitié aux épreuves. Une oeuvre intemporelle aux thèmes multiples qui séduit autant qu’elle interroge les croyances et la rationalité. Dracula est une oeuvre riche à l’écriture juste et précise qui, grâce à la magie de la littérature, dresse le portrait allégorique d’une société en proie à ses propres démons. A découvrir.

Quel homme était-ce donc – ou plutôt, quelle créature sous une apparence humaine ? Je sentis soudain m’envahir toute la menace de cet horrible endroit. J’ai peur – une peur atroce, d’autant plus atroce que je la sais sans issue. Je suis prisonnier de terreurs auxquelles je n’ose même pas penser.

Publicités

12 réflexions sur “Dracula de Bram Stoker

  1. Je ne l’ai jamais lu … et je n’ai jamais été fan des films sur le personnage non plus … je passe mon tour !! Bises Yuko et bon WE 😉

    • C’est gentil Nicolas, c’est toujours difficile de parler d’un livre qui a été tellement lu, sans trop en dire non plus. On en reparlera peut-être 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s