L’ espace du rêve de David Lynch et Kristine McKenna


Editions JC Lattès – 600 pages
Littérature américaine

Dans ces mémoires uniques et hybrides, qui sont aussi particulières que l’homme lui-même, Lynch se confie pour la première fois sur sa vie, toujours en quête d’une vision singulière, et sur les nombreux chagrins d’amour et épreuves qu’il a affrontés pour mener à bien ses projets peu orthodoxes, parfois avec succès, parfois sans. Les réflexions lyriques, intensément intimes et sans aucun filtre de Lynch sont précédées de sections biographiques, écrites par sa proche collaboratrice Kristine McKenna et basées sur plus de cent interviews inédites avec des membres de sa famille, des acteurs, des agents, des musiciens et des collègues dans plusieurs domaines, qui ont chacun leur propre version de ce qu’il s’est passé.

MON AVIS :

Les amateurs de David Lynch le savent, l’artiste se dévoile peu et laisse toujours planer le mystère autour de ses créations artistiques. Réalisateur, artiste-peintre, musicien, l’homme a plus d’une corde à son arc et une vision artistique unique. Une vie singulière, faite de convictions, de succès et d’échecs.
Ici, c’est l’homme intime, celui qui vit pour son art et qui peut tomber amoureux d’une idée, qui se dévoile. A travers les témoignages de ses proches, recueillis et retravaillés avec beaucoup de finesse par sa biographe et amie Kristine McKenna, David Lynch se confie sur son passé, ses amours, ses combats pour faire exister son art, ses failles et finalement sa vie d’artiste à part entière.
Tout est là, de Eraserhead à INLAND EMPIRE en passant par Twin Peaks, ses peintures, photographies et travaux sur le son, ce document recrée l’univers dans lequel il puise son inspiration (le métier de son père, son rapport à la sensualité, à la naissance d’une idée, à la méditation transcendantale, aux rêves etc.)
Une biographie un peu particulière comme on pouvait s’y attendre avec le personnage puisqu’il n’hésite pas à prendre également la parole et à commenter les souvenirs de ses amis, parfois différents des siens. Une forme atypique pour un homme qui ne l’est pas moins mais qui continue de fasciner par une dévotion totale et finalement sans concessions à son art. Un artiste engagé qui n’en cache pas moins un homme étonnament solaire et charismatique, ouvert aux autres bien que parfois absent pour les siens.
Si cette biographie ne donne pas les clés de ses oeuvres emblématiques, elle dévoile avec intérêt les coulisses de ses créations et offre au lecteur, notamment à travers des photographies issues de la collection privée de Lynch, une ouverture vers son espace intime. Un espace du rêve pour une invitation au coeur de sa réalité profonde, intime et fascinante.

Publicités

6 réflexions sur “L’ espace du rêve de David Lynch et Kristine McKenna

    • Dommage, je suis sûre que tu apprécierais 😉 bises à toi Laurence et merci de toujours venir me faire un petit coucou, ça me fait vraiment plaisir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s