La nuit de Kim Kardashian de Pauline Delassus


Editions Grasset – 140 pages

Littérature française

La nuit du 3 novembre 2016 le chef de la Police Judiciaire de Paris est réveillé: un braquage dans le 8ème arrondissement, un butin à neuf millions, une victime célèbre. « Kim Kardashian, qui est-ce ?» interroge le patron du 36. Il trouve la réponse sur Internet : américaine, milliardaire, brune et plantureuse, des millions de fans sur les réseaux sociaux… Il est 4h du matin, les suspects se sont enfuis les poches remplies d’or et de diamants. Kim Kardashian est restée ligotée dans sa baignoire. Le coup est réussi, l’enquête commence.
Mon récit raconte la rencontre de deux mondes. Celui des Kardashian, nouveaux monstres du divertissement américain et celui d’ « Omar le Vieux », gamin des années 1950 devenu une star du grand banditisme. C’est la France de Michel Audiard, hors-la-loi, souterraine et parigote, contre l’Amérique d’Hollywood, puissante, outrancière, Démocrate. Les seigneurs du braco et la reine de l’exhibition : un film d’Henri Verneuil sur une bande-son de Rihanna.
Un chapitre dans les bas-fonds de Paris, un autre sur les collines de Los Angeles, jusqu’à la nuit du braquage, décortiquée heure par heure, du somptueux dîner donné par Azzedine Alaïa où Kim apparaît couverte de bijoux, à la fuite de ses agresseurs à bicyclette.

MON AVIS :

C’est une rencontre entre deux mondes que tout oppose, un coup d’éclat entre celle qui s’est façonnée par les médias pour atteindre la célébrité et celui qui s’est façonné une réputation pour atteindre les sommets. Leur point commun : l’ambition.
Si l’une vit dans la lumière des projecteurs et des plateaux télé, l’autre vit souvent dans la clandestinité et façonne un monde souterrain. Deux destins que tout oppose amenés à se rencontrer le temps d’une nuit de cauchemar.
Si l’ascension de la jeune Kim Kardashian se fait l’écho d’une certaine idée de l’Amérique des possibles, le destin d’Omar, le braqueur de la jeune femme, apparait plus terre à terre et souvent moins intéressant. Un déséquilibre qui s’explique par le concept même du roman mais qui peut sembler inégal. En revanche, Pauline Delassus connait son sujet et ne méprise jamais les protagonistes de son oeuvre qu’elle replace dans un contexte sociétal intéressant. L’écriture est journalistique, sans fioritures mais toujours percutante. A réserver aux curieux, au moins dans la partie qui concerne Kim Kardashian et son impressionnante ascension sociale.

Aujourd’hui encore, elle garde ces images développées sur pellicule, les publie parfois sur les réseaux sociaux. Je les conserve sur le bureau de mon ordinateur, elles me rappellent le vrai visage de Kim, celui que je veux raconter. Ce sont les premières pierres de son édifice, le début de l’histoire, quand elle n’était qu’une lycéenne en uniforme bleu de la Marymount High School, l’école catholique de Sunset Boulevard. Des souvenirs qui sont les traces de sa vie d’avant, avant les drames, les meurtres et le grand procès, avant Paris Hilton et l’ecstasy, avant de se retrouver nue sur Internet, avant les millions de dollars.


Les Kardashian ont créé un matriarcat, un modèle inédit de femmes fortes, qui font de la futilité un empire. Peut-on se battre pour le pouvoir des femmes en vendant du maquillage ? Elles le prouvent et renvoient à la morale les critiques sur la sexualisation de leur image.

Merci aux éditions Grasset pour l’envoi de ce livre.

2 réflexions sur “La nuit de Kim Kardashian de Pauline Delassus

  1. Tu sais que sur ce coup là, tu éveilles mon intérêt … j’ai beaucoup de choses à lire et ce n’est pas trop le style de lecture que j’affectionne mais tu l’as bien présenté !

    • 😉 Même s’il souffre d’imperfections, j’ai beaucoup aimé le portrait de Kim Kardashian. L’auteure n’est jamais condescendante et montre vraiment la bussiness Woman derrière la folie du net. On comprend mieux comment elle a gagné sa notoriété, c’est intéressant 🙂

Répondre à Yuko Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s