De cape et de mots de Flore Vesco

Editions Didier jeunesse – 184 pages
Littérature française

Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

MON AVIS :

Porté par une écriture vive et pétillante, le roman de Flore Vesco apporte un vent de fraîcheur et d’audace bienvenus dans la littérature. Héroïne singulière à plus d’un titre, la jeune Serine fait appel à son inépuisable imagination autant qu’à ses secrètes relations pour déjouer les complots de la cour. Une lecture jeunesse très plaisante, grâce à son espiègle narratrice, mais également grâce à une histoire joliment imagée et des personnages secondaires farfelus. Un premier roman savoureux qui fait la part belle à l’imagination, au pouvoir des mots et à la force des convictions.


La comtesse ne savait plus que faire de cette enfant indépendante, obstinée, sincère jusqu’à l’insolence. Et si charmante que cela offensait les bienséances. Il suffisait à la jeune fille d’entrer dans une pièce pour éteindre tous ceux qui s’y trouvaient. Son père en était très fier, sa mère s’en désolait. Et Serine, heureusement, n’en avait pas le moindre soupçon.

6 réflexions sur “De cape et de mots de Flore Vesco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s