22/11/63 de Stephen King

2-11-63

Editions Albin Michel – 938 pages
Littérature américaine

Jake Epping, professeur d’anglais à Lisbon Falls, n’a pu refuser d’accéder à la requête d’un ami mourant : empêcher l’assassinat de Kennedy. Une fissure dans le temps va l’entraîner dans un fascinant voyage dans le passé, en 1958, époque d’Elvis et de JFK, des Plymouth Fury et des Everly Brothers, d’un taré solitaire nommé Lee Harvey Oswald et d’une jolie bibliothécaire qui deviendra le grand amour de Jake, un amour qui transgresse toutes les lois du temps.

MON AVIS :

Roman d’ambiance et de voyage dans le temps, l’oeuvre de Stephen King nous plonge dans les Etats-Unis des années 60. Jolie performance pour le maître du fantastique qui nous offre ici une oeuvre documentée et intéressante à plus d’un titre. En distillant un rythme fou sur une histoire réaliste, l’auteur développe les questions de destinée, de libre-arbitre et des conséquences de nos actes, même anodins, sur le futur.
Une plongée dans le passé savamment pensée à la construction narrative maîtrisée qui nous prouve, s’il en était besoin, que King sait manier les mots et les concepts avec une grande habileté. Les personnages, attachants, sont dépeints avec beaucoup de maitrise et trouvent sous la plume de King, une profondeur psychologique des plus dramatique.
Un roman que je vous recommande, surtout si vous aimez les voyages dans le temps, l’époque Kennedy et l’écriture toujours captivante de Stephen King.

-Challenge Ma PAL fond au soleil éd. 2 (Métaphore) : 2/10
-Challenge Littérature américaine (Noctembule) : 5

Mike et Bobbi Jill dansaient à leur époque, et leur époque c’était 1963, celle des coupes en brosse, des téléviseurs de table et du rock fait maison, dans le garage. Ils dansaient dans une ère où le président Kennedy promettait de signer un traité interdisant les essais nucléaires et déclarait aux journalistes qu’il n’avait « aucune intention de laisser nos forces militaires s’enliser dans les politiques occultes et les anciennes rancunes de l’Asie du Sud ».

Publicités

12 réflexions sur “22/11/63 de Stephen King

  1. Pingback: Bilan – Juin 2014 | Le blog de Yuko

  2. Pingback: Challenge Ma PAL fond au soleil – édition 2 | Le blog de Yuko

    • Il est vraiment très très bien. Pour moi, l’un de ses meilleurs (mais je ne les ai pas tous lus..) en tout cas, il m’a donné envie d’en découvrir d’autres !

  3. Ca y est j’ai tout vu! Sincèrement j’ai préféré l’interprétation sur le meurtre de Kennedy faites par Oliver Stone. Sinon pour l’uchronie, j’ai beaucoup aimé l’idée que le passé se bat contre le personnage du futur. Le dernier épisode me semble un peu téléphoné…

    • Ah zut, ce n’est pas aussi bon que ça en a l’air alors ? Je t’avoue que vu ce que tu en dis, j’ai un peu peur d’être déçue par rapport au livre…
      En ce moment, je regarde Luther (avec Idris Elba), je ne peux que te conseiller cette série ^^ Bonne fin de semaine à toi !

      • J’ai entendu beaucoup de bonnes choses sur la série Luther! Je prends note.
        Comme tu as aimé le livre 22/11/63, je pense que tu aimeras la série. Tente au moins le premier épisode! Ce que je n’ai pas aimé c’est l’interprétation faite du meurtre de Kennedy. Au vu de ce qui est dit dans le film d’Oliver Stone, il est difficile d’accrocher à l’interprétation de Stephen King. Mais bon après, comme il y a eu des interférences, le passé a peut-être changé 🙂

      • Je confirme que Luther est une très bonne série (exception faite de la saison 4, à mon sens inutile…) je note moi aussi pour 22/11/63 et espère qu’on aura l’occasion d’en reparler 😉 Bonne soirée et à très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s