La dame à la Licorne de Tracy Chevalier

Editions La Table Ronde – 300 pages
Littérature américaine

Jean Le Viste, noble du Moyen Age, effectue la commande des tapisseries de La dame à la licorne pour décorer sa riche demeure parisienne. Entre le peintre qu’il choisit pour dessiner les cartons, le marchand qui négocie, les artisans qui la réalisent, leurs épouses filles et servantes, se déchaînent des sentiments de haine, de passion, de désir et de trahison.

MON AVIS : 

En tissant avec humanisme et affection les destins enchevêtrés de ses personnages, Tracy Chevallier nous offre une tapisserie digne des plus grands maîtres. Un décor, planté au Moyen-Age, qui donne naissance à des sentiments résolument modernes et à des situations de vie contemporaines. Le lecteur avance à pas feutré et découvre la douceur des sentiments, la force du désir et celui de la trahison. Une invitation au coeur d’une époque codifiée où chaque pas vers la liberté ne peut qu’être mesuré. 

Quand il se décida à parler, sa voix était empreinte d’un authentique regret : regrettait-il ses paroles ou plutôt l’argent qu’il avait laissé échapper, ce n’était pas clair. « Voyons, Madame, vous savez fort bien que Monseigneur Le Viste ne vous autorisera jamais à entrer au couvent. Il veut une femme et non une religieuse.

13 réflexions sur “La dame à la Licorne de Tracy Chevalier

  1. Bonsoir Yuko, un roman que j’avais aimé et qui m’avait donné envie de voir la tapisserie au musée de Cluny. Une salle spéciale est consacrée aux 5 pans de la tapisserie. Une merveille. Bonne après-midi et bonne année 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s