La passe-miroir T. 1 – Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

Les fiancés de l'hiver

Editions Gallimard jeunesse – 520 pages
Littérature française

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

MON AVIS :

C’est une oeuvre très riche et visuellement incroyable que nous offre Christelle Dabos dans son premier roman. Un univers entièrement imaginé et construit, où l’on sent très clairement l’influence de Miyazaki, mais pour mieux créer et imaginer des personnages aux allures fantasques et aux aventures incroyables.
Ici, tout est travaillé, étudié, pour faire de ce roman une oeuvre-monde, finement composée de personnages attachants et hauts en couleur. Ophélie, notre héroïne, initialement introvertie et plutôt terne, s’avère être particulièrement habile et résistante au monde hostile qu’elle découvre alors qu’on lui impose un mariage avec Thorn, un être mystérieux, aussi froid que puissant.
L’écriture est quant à elle fluide et claire, faisant naître avec habileté, une myriades de petits détails aussi incroyables que nécessaires à l’intrigue. Une jolie plongée dans le monde de la Citacielle, imaginée avec beaucoup de talent par une auteure qui, j’en suis sûre, ne cessera pas de nous surprendre.

Ophélie glissa derrière ses oreilles les mèches de cheveux qui lui roulaient sur le front, pour se dégager le visage. Ses lunettes s’éclaircirent sur son nez, dispersant la grisaille qui s’y était accumulée depuis des heures. Elle était en train de faire l’expérience de sa propre Déchirure. Elle avait toujours la peur au ventre, mais elle savait maintenant ce qui lui restait à faire. Elle devait relever le défi.


« Ophélie, ma petite Ophélie. Je vous croyais dépourvue de coeur et de jugeote, je me rends à présent de mon erreur. De grâce, ne soyez pas trop sévère avec Thorn et avec moi. Nous essayons simplement de survivre. »


Ophélie s’approcha lentement de la glace. Elle souleva la voilette de son chapeau et s’observa attentivement, lunettes contre lunettes. Bientôt, quand les hématomes se seraient résorbés, quand la griffure de Freyja se serait transformée en cicatrice sur sur la joue, Ophélie retrouverait un visage familier. Mais son regard, lui, ne redeviendrait jamais comme avant. A force de voir des illusions, il avait perdu les siennes et c’était très bien comme ça.

Publicités

26 réflexions sur “La passe-miroir T. 1 – Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

    • Je te souhaite une très belle lecture (je suis sûre que tu apprécieras le monde qu’elle a créé autant que moi) j’espère que nous aurons l’occasion d’en rediscuter 😉

  1. J’ai lu (dévoré ?) les deux premiers tomes la semaine dernière…Parfaite lecture pour cette période ! Je ne lis plus que très rarement des ouvrages de littérature ado, mais quand ils sont de cette qualité, j’en redemande ! Vivement la suite…

  2. J’ai moi aussi adoré ce livre ! J’en avais entendu tellement de bien que… j’avais peur d’être déçue ! Mais en fait non, loin de là !

    Et bonne année à toi au fait ! 😀

    • A toi aussi Gagaie, merci d’être présente ici et d’égayer mon petit blog de tes adorables messages. Belle année 2016 ainsi qu’à tes proches, qu’elle soit douce et lumineuse. Bises à toi !

    • Tu as lu de moins bonnes critiques sur le tome 2 ? Je pensais que les 2 tomes avaient été bien accueillis. De toute façon, le meilleur moyen de savoir c’est de se faire son propre avis, non ? 😉 Belle année à toi !

  3. Hello !
    J’ai dévoré les deux tomes la semaine de Noël et j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette saga.
    J’ai trouvé l’univers très riche, vraiment bien écrit avec des personnages très intéressants. Hâte de lire le tome 3 hihi.
    Bises
    Johanna

    • C’est vrai que l’univers est incroyable, pour un premier roman, c’est vraiment bluffant. On sent bien les influences de JK Rowling et de Miyazaki je trouve. J’ai moi aussi hâte de découvrir la suite 😉 à bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s