Le bal des louves T. 1 La chambre maudite de Mireille Calmel

le-bal-des-louves-1
Editions Pocket – 352 pages

Littérature française

Décembre 1500. Parce qu’Isabeau s’est refusée à lui, le seigneur François de Chazeron fait pendre son mari, la viole, la marque au fer rouge et la fait jeter aux loups. Mais les loups ne touchent pas cette jeune fille brisée : elle est des leurs. On dit qu’elle leur parle et que, les soirs de pleine lune, elle se transforme…
Tous la croient morte, et pourtant Isabeau a survécu. Cachée dans la forêt, à la tête de sa meute, elle n’a qu’un seul mot à l’esprit: vengeance !

MON AVIS :

Comme souvent avec Mireille Calmel, ce sont des héroïnes fortes, déterminées et vengeresses qui peuplent ce roman. Des femmes souvent victimes de leur indépendance et de leur beauté, dans un monde d’hommes façonné par la force et les privilèges de naissance. Le premier tome du bal des louves pose les jalons d’une histoire de vengeance où les femmes ont une place centrale. A la fois aimantes et animales, elles se dévoilent tour à tour stratèges, intelligentes et fières. L’écriture est vive et soignée, le contexte historique bien mené et l’intrigue de départ intéressante. Pourtant et malgré ces atouts, ce premier tome subit quelques longueurs qui desservent au final le récit. Les rebondissements, pourtant intéressants, ne parviennent jamais totalement à gommer ces petites imperfections de rythme.
Un premier tome qui met en place ses personnages et son intrigue. Espérons que le tome 2 soit davantage rythmé.

François de Chazeron s’attarda non sur le visage qu’on lui désignait avec insistance mais sur le poing fermé du cadavre. Une enjambée lui suffit pour l’atteindre et forcer les doigts à s’ouvrir. ce qu’il découvrit lui arracha un cri de stupeur. Dans le creux de cette main aux ongles maculés de sang caillé, des poils de loup gris se mélangeaient à de fins et longs cheveux bruns.


François de Chazeron éclata en une colère sourde. Il avait attendu Isabeau, s’imaginant avec délectation à quels désirs il allait la soumettre, tant cette damoiselle hantait ses journées maussades. Car, depuis quinze jours, l’enquête sur le garou stagnait. Demain serait la pleine lune, et son prévôt envisageait de tendre un piège à l’animal. François s’était bien gardé de l’en dissuader mais avait prévenu qu’on ne bernait pas Satan et qu’il repartirait pour Vollore quel que soit le dénouement de cette affaire. Or donc, si pour se distraire il participait à des battues avec ses gens d’armes, flambeau au poing, il songeait davantage à la chair tendre d’Isabeau qu’au cuir de loups introuvables.

Challenge au fil des saisons et des pages : 5/5 (automne terminé)

Publicités

4 réflexions sur “Le bal des louves T. 1 La chambre maudite de Mireille Calmel

    • J’ai lu d’autres romans de l’auteur sans longueurs (c’est pour ça que je suis un peu critique vis à vis de celui-ci…) et ne peux que te les conseiller ! Elle a vraiment une écriture particulière et c’est à découvrir (sans compter que c’est une auteure qui rend toujours un bel hommage aux femmes à travers ses héroïnes ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s