Silo de Hugh Howey


Editions Le livre de poche – 740 pages

Littérature américaine

Dans un futur postapocalyptique indéterminé, quelques milliers de survivants ont établi une société dans un silo souterrain de 144 étages. Les règles de vie sont strictes. Pour avoir le droit de faire un enfant, les couples doivent s’inscrire à une loterie. Mais les tickets de naissance des uns ne sont redistribués qu’en fonction de la mort des autres.
Les citoyens qui enfreignent la loi sont envoyés en dehors du silo pour y trouver la mort au contact d’un air toxique. Ces condamnés doivent, avant de mourir, nettoyer à l’aide d’un chiffon de laine les capteurs qui retransmettent des images de mauvaise qualité du monde extérieur sur un grand écran, à l’intérieur du silo.
Ces images rappellent aux survivants que ce monde est assassin. Mais certains commencent à penser que les dirigeants de cette société enfouie mentent sur ce qui se passe réellement dehors et doutent des raisons qui ont conduit ce monde à la ruine.

MON AVIS :

Plongée dans les méandres d’un monde post-apocalyptique, Silo nous entraîne à la rencontre d’un peuple esclave de ses peurs et de son ignorance. Un voyage au coeur d’une quête, celle de la découverte et de la connaissance pour des personnages contraints, aux caractères souvent soumis. Un monde riche de détails, aux nombreux personnages, qui pèche souvent par défaut d’explications. Un roman parfois obscur, aux personnages peu charismatiques, qui désintéresse progressivement son lecteur à cause de descriptions souvent longues et sans intérêt.
Une oeuvre lente, qui s’étire inutilement et campe des personnages souvent stéréotypés aux réactions convenues, le tout porté par une écriture sans emphase…Dommage.

Juliette se sentait perdue dans ce vide entre deux portes, piégée dans ce sas rempli de tuyaux de couleurs vives qui jaillissaient des murs et du plafond, et où tout miroitait sous des linceuls de plastique.
Étouffé par son casque, le sifflement de l’argon insufflé dans la pièce lui parut lointain. Il l’informait que la fin était proche. Sous l’effet de la pression, le plastique se froissa contre le banc, les murs, enveloppa les tuyaux. Elle perçut la pression sur sa combinaison, comme une main invisible qui la serrait doucement.

Challenge au fil des saisons et des pages : 5/5

 

Publicités

22 réflexions sur “Silo de Hugh Howey

  1. Ah mince ! J’étais super enthousiaste sur le pitch, le côté  » vivre dans ses peurs » ect … et ton avis m’a faite déchanter. Le pb avec ce type de livre c’est que l’idée de base est géniale, mais qu’elle est compliquée à exploiter ( et d’avoir un ton d’écriture littéraire)

    • J’ai moi aussi été séduite par le résumé et si les premières pages sont prometteuses, le reste s’étire malheureusement plus que de raison…Après, bien sûr ce n’est que mon avis et tu trouveras de nombreux avis enthousiastes. Pour ma part, il y a beaucoup trop de pages « inutiles » à l’histoire et cela tend à désintéresser le lecteur… Dommage parce que tu as raison, l’idée de base est vraiment sympa !

    • Tu apprécieras peut-être plus que moi mais j’avoue que j’ai eu beaucoup beaucoup de mal à le terminer… A la fin, le destin des personnages m’était complètement égal.. Ce qui est plus que mauvais signe 😉 belle journée à toi et à bientôt !

  2. Je t’avoue que quand j’ai lu le résumer je me suis dit il faut que je me l’achète car c’est exactement le style de livre ou de films/séries que j’adore! Ton avis mitigé me freine un peu mais bon je me le note quand même je suis curieuse! bises

    • Tu as raison d’essayer. Si le livre t’interpelle, il faut que tu tentes.. J’avoue que je lui ai trouvé pour ma part trop de longueurs pour rester objective… bonne soirée à toi !

  3. C’est le genre de livre que je n’ai jamais envie de lire … Pour moi c’est polar ou roman mais il faut que ça reste réaliste, sinon j’ai du mal. Bises Yuko !

    • Je ne peux malheureusement pas t dire le contraire pour ma part, mais je sais que pas mal de personnes ont davantage apprécié leur lecture que moi 😉 Bon dimanche !

  4. Moi aussi, j’étais enthousiasme en lisant le résumé… Comme quoi, il ne faut pas toujours se fier aux quelques lignes sur le verso du livre. 😛

    Bises, bon weekend 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s