Katie says goodbye de Wayne Roberts


Film américain – 1h28
Avec Olivia Cooke, Christopher Abbott et Mireille Enos

Katie, jeune femme du sud ouest américain rêve d’une nouvelle vie à San Francisco. Elle vit ses premiers amours et se révèle d’une honnêteté désarmante. Son empathie compulsive envers les autres fait d’elle une proie facile. Sa ténacité et sa jeunesse seront mis à l’épreuve par ceux qu’elle aime le plus au monde.

MON AVIS :

A travers les yeux d’une comédienne lumineuse, la très impressionnante Olivia Cook, Wayne Roberts dresse le portrait d’une Amérique en proie à ses démons les plus obscurs et à ses passions les plus atroces. Katie fait ici figure d’ange pur. Souillée par la noirceur des hommes, elle reste une image délicate et digne. D’une honnêteté désarmante, elle rejoint dès lors la figure du martyr et interroge, à travers ses yeux expressifs, sur l’humanité et sur le don de soi.
Une oeuvre résolument optimiste que porte l’intense confiance en l’avenir de Katie. Non pas une confiance aveugle et sourde, mais une volonté farouche de s’en sortir et de croire en l’autre.
Un drame très sombre, parfois cruel au point d’en être insoutenable pour une oeuvre riche, intense et bouleversante. A découvrir !

-Bande annonce

Publicités

4 réflexions sur “Katie says goodbye de Wayne Roberts

  1. San Francisco,, cette ville est attirante ça ne m’étonne pas qu’il serve de décors à un film optimiste. Hop dans les films à voir.
    Merci Yuko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s