L’amant de Kan Takahama


Editions Rue de Sèvres – manga

La narratrice, c’est l’autrice elle-même. Elle a 15 ans et vit en Indochine avec sa mère, veuve et ses deux frères. Pensionnaire dans un lycée pour étudier les mathématiques, elle ne rêve que de devenir écrivain. Sur le bac qui traverse le fleuve, elle fait la connaissance d’un riche chinois. Ils commencent une relation faite d’amour et d’argent qui durera un an et demi durant lequel ils se verront régulièrement.
Marguerite devra faire face à la honte, la peur, la jalousie et parvenir à trouver sa place au sein d’une famille où il est difficile de s’imposer.

MON AVIS :

Adapter le célèbre roman de Marguerite Duras en manga était un pari risqué. Retrouver l’essence de la rencontre, de la passion, l’atmosphère saturée d’humidité de l’Indochine qu’a connue l’auteure. Pourtant, la magie des dessins de Kan Takahama opère, sa narration nous transporte dans le regard juvénile de la jeune « étrangère ». Une belle première approche de l’oeuvre qui, si elle ne parvient pas à égaler en détails, l’oeuvre originale, n’en reste pas moins une belle adaptation, pleine de charme et de sensualité.

4 réflexions sur “L’amant de Kan Takahama

    • Merci à toi, j’ai été charmée par le dessin même si on ne peut pas retrouver tout le détail du roman… C’est une très belle oeuvre. Belle soirée à toi et à bientôt.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s