Croire au merveilleux de Christophe Ono-Dit-Biot

Croire au merveilleux
Editions Gallimard – 234 pages

Littérature française

«Je veux bien avoir été distrait ces temps-ci, mais je sais que si j’avais croisé cette fille-là dans l’ascenseur ou le hall d’entrée, je m’en serais souvenu. Et puisque je me souviens d’elle, c’est que je l’ai vue ailleurs.»

César a décidé de mourir. Mais une jeune femme sonne à sa porte et contrarie ses plans. Étudiante en architecture, grecque, elle se prétend sa voisine, alors qu’il ne l’a jamais vue. En est-il si sûr ? Pourquoi se montre-t-elle si prévenante envers lui, quadragénaire en deuil de Paz, la femme aimée, persuadé qu’il n’arrivera pas à rendre heureux l’enfant qu’ils ont eu ensemble, et qui lui ressemble tant ? Pourquoi est-elle si intéressée par sa bibliothèque d’auteurs antiques ?

MON AVIS :

Le roman de Christophe Ono-Dit-Biot commence au crépuscule. César, jeune père resté veuf, ne souhaite rien d’autre que rejoindre sa femme disparue. Véritable femme monde, celle-ci le laisse démuni, père d’un jeune garçon qui ressemble douloureusement à sa mère.
Et puis, survient l’incursion de l’irréel, de l’impalpable qui le contraint à revoir les limites de sa connaissance et de ses croyances. Croire au merveilleux est le récit d’une errance dans le passé, des retrouvailles avec les mythes de l’enfance, du pouvoir de l’intime et des rêves.
Une quête riche, non linéaire, à la frontière du réel et de l’inattendu. Le dialogue intime d’un homme sauvé par ses croyances et par les mythes de son enfance. Un retour salutaire sur les terres du conte pour un récit de passage, de l’enfance à l’âge adulte, de celui qui apprend à celui qui transmet.
Un récit riche, solaire, porté par une écriture dense qui nous transporte de la solaire Italie à la magnétique Grèce en passant par de bien étonnantes îles… Croire au merveilleux est une ode à la reconstruction, aux rencontres improbables, impalpables et merveilleuses. Une oeuvre délicate, entre dialogue et introspection. A découvrir.

« Cet enfant-là, il était plein de promesses, dit alors calmement Athanis. Contrairement à l’homme qu’il est devenu, et qui n’avance plus. Vous vous trahissez, César. »
Le soleil continue à faire miroiter la mer. Mon visage est couvert de larmes.


« Une seule question…, ai-je dit.
-Qu’est-ce que vous voulez savoir ? »
Je me suis lancé.
« Si elle nous aimait encore. »
Son front se plissa.
« Explorez les archives de votre coeur, répondit-il simplement.
Sa réponse m’a atterré. Tout ça pour ça ? Comme je baissais les yeux, déçu à mort, il ajouta un mot. Mais un mot, hélas, que je n’ai pas pu entendre distinctement.

Un grand merci aux éditions Gallimard pour la découverte de cet auteur.

-Challenge nettoyage de printemps

Publicités

12 réflexions sur “Croire au merveilleux de Christophe Ono-Dit-Biot

  1. Je trouve l’idée intéressante mais je crois que ce n’est pas un genre littéraire pour moi donc je passe mon tour.
    Mais j’étais curieuse d’avoir ton avis dessus !

      • Les histoires à la limite du surnaturel, et puis souvent aussi les histoires modernes entre deux adultes ne sont pas rendue d’une manière qui me touche ; du coup j’ai souvent peur d’être déçue, ou de m’ennuyer… Mais bon, disons que si je croise ce livre dans une boîte à lire, je te promets de le prendre pour essayer 😉

      • Et tu aurais raison.. Les goûts et les couleurs 😉 j’avoue que comme pour les films, j’aime beaucoup quand le réel rencontre l’irréel, cela donne une nouvelle dimension au roman et laisse une place particulière à l’imaginaire 🙂

    • Comme toi, c’est une première pour moi mais j’aimerais beaucoup lire « Plonger », d’autant qu’à ce que j’ai compris, les deux romans se répondent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s