Nos femmes de coeur de Liane Foly et Wendy Bouchard


Editions Grasset – 312 pages
Littérature française

Ce livre est une histoire de femmes complices. Wendy et Liane se rencontrent dans un studio et, d’emblée, une amitié naît — si forte que Liane devient la marraine de cœur de la petite fille de Wendy ! Il n’en fallait pas davantage pour qu’un livre voit le jour. Ces deux amies ont la passion des rencontres. Barbara pour l’une, Véronique Sanson ou Brigitte Bardot pour l’autre — et la liste est longue —, les portraits intimes et en creux de leurs femmes de cœurs sont autant d’hommages.
Qu’ils s’agissent d’artistes vivantes ou disparues, de personnages de fiction, Wendy et Liane revendiquent leur admiration, leur attachement. Leurs femmes de cœurs les renvoient à des moments particuliers de leur biographie. Si bien qu’en parlant des autres, ce sont elles qu’elles dessinent.

MON AVIS :

A travers les regards croisés de deux femmes, artiste et journaliste, ce sont autant d’hommages appuyés, de regards et de rencontres qui sont contées dans ce récit intimiste. Une histoire de fraternité qui ne parvient cependant jamais à masquer une certaine complaisance qu’entretient parfois une légère facilité dans l’écriture. Si l’on ne peut douter de la sincérité des hommages rendus, on pourrait regretter une certaine façon de se raconter à travers les témoignages de rencontres et les égards provoqués.
Une lecture intéressante en ce qu’elle relate quelques anecdotes étonnantes sur les personnalités évoquées et qui met en lumière certaines femmes de l’ombre mais qui déçoit par une approche parfois simpliste et peut-être moins altruiste que l’on pouvait l’espérer.

Avez-vous déjà entendu parler de « sororité » ? C’est un terme utilisé dans les années 70 par les féministes françaises pour traduire le terme anglais sisterhood créé et inventé en réaction au mot brotherhood qui signifie fraternité. La « sororité » est l’expression de la solidarité entre femmes, soeurs et cousines, femmes complices et non rivales.
Dans ce livre, nous sommes en plein au coeur du sujet.


Simone Weil – Ses yeux semblaient ne jamais devoir se fermer. Ils avaient vu trop de choses. Du bleu délavé, lavé de toute illusion. La flamme de la vie, et cependant, la fumée de l’horreur.

Un grand merci aux éditions Grasset pour la découverte de cette oeuvre.

Publicités

4 réflexions sur “Nos femmes de coeur de Liane Foly et Wendy Bouchard

      • C’est quand même très à la mode d’écrire un livre non ? Je trouve que tout le monde s’y colle, avec plus ou moins de talent … Bises Yuko et bonne journée

      • Je suis tout à fait d’accord, ce n’est malheureusement pas toujours réussi 😦 bises à toi Laurence et à bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s