Lettre à toi qui m’aimes de Julia Thévenot

Editions Sarbacane – 132 pages
Littérature française

Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-salé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

MON AVIS :

C’est une non-histoire d’amour qui s’écrit ici au fil des pages, un duo romantique qui ne s’accorde pas. Le point de vue de celle qui n’aime pas celui pourtant follement amoureux d’elle, la situation compliquée de celle qui ne veut pas briser le coeur mais ne peut s’en empêcher… Julia Thévenot nous surprend ici en brodant très justement les sentiments non-amoureux, la culpabilité qui l’accompagne, l’incompréhension parfois. L’oeuvre est riche tout en restant d’une grande légèreté, grâce à une écriture poétique et douce. Julia Thévenot montre ici ses talents de conteuse, sa passion pour la littérature jeunesse qui, à l’image de ce que fait Clémentine Beauvais, raconte sans manichéisme mais avec beaucoup d’intelligence, la confrontation de l’adolescence avec les thématiques universelles des sentiments, de l’amitié, des choix et de l’indépendance.
On ne pourra ici qu’apprécier la beauté et la légèreté de l’écriture qui parvient néanmoins à montrer toute la complexité des émotions adolescentes. Une oeuvre douce et délicate, une vraie réussite.

J’ai dit :
-Je comprends, Yliès, et je sais – j’ai déjà vécu ça, de ne désirer rien d’autre que d’être prise, serrée, écrasée dans les bras de celui qui habite tes nuits et tes journées ; je sais ce que c’est. C’est dingue, dur, et ça te tord les boyaux et ça te flingue la tête, c’est douloureux. Je vois très bien, mais
je ne ressens pas ça pour toi.
Tu es un super
pote,
mais je ne te vois pas comme ça.

Je remercie Babelio et les éditions Sarbacane pour leur confiance.

6 réflexions sur “Lettre à toi qui m’aimes de Julia Thévenot

    • Tout tient grâce au talent de Julia Thévenot. Elle sait rendre cette histoire plus complexe et profonde que ce qu’on pourrait initialement penser. Il se lit très bien et très vite. Je te le conseille 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s